Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 06:43

Chapitre 5

Résumé des chapitres précédents : Charlie et Nora s’aiment d’un amour exclusif et joyeux. Il est clown, elle l’aide et l’admire. Leur bonheur fait plaisir à voir !

 

         — Ce soir, on sort ! annonce Charlie.

         Nora lève les yeux de son tricot : la seconde chaussette d'une paire à rayures multicolores dont elle a pris soin, et c'est là l'astuce, de laisser dépasser le fil du bout, dans le plus pur style BD.

         — Sans blague ? Pour aller où ?

         — Devine qui passe à Auxerre ?

         Elle donne sa langue au chat — mais avec, déjà, convoitise. Un présumé plaisir lui grelottant à fleur de peau.

         Charlie laisse planer un instant de silence, puis annonce, tout de go :

         — Boris !

         Moue incrédule de Nora. Boris, l'idole, le dieu, le modèle absolu, l'être suprême ?

         — Tu te fous de moi ?

         — Pas du tout, je te jure. C'est annoncé dans le journal.

         Elle ne le lit jamais. Rien à foutre du monde extérieur.

         — À quelle heure ?

         — Huit.

         Déjà, elle est debout, la chaussette reléguée au fond du panier à pelotes.

         — Houlà, faut que je me grouille ! Tu ne pouvais pas le dire plus tôt ?

         Elle se rue dans la salle de bains. Jean propre, débardeur immaculé, coup de brosse, la nuque ployée, pour gonfler la mousse sombre des cheveux. Un trait nacré, sanglant, sur la grande bouche vorace.

         Ces préparatifs terminés :

         — Tu me prêtes ton blouson ? implore-t-elle, l'œil oblique.

         Le cuir, et sa bouche rouge, et sa chevelure luisante... Comment refuser ?

         Elle l'enfile, se sait belle, rayonne. 

         — On y va ?

                                                                                                             (A suivre)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 14/03/2013 19:24

Boris vient ? Hum, ça m'évoque quelque chose ce nom là ... ;)

gudule 13/02/2013 07:26

Bah, les interactions entre l'écriture et la vie privée sont chose courante. Ce roman en est truffé. Futé comme t'es, je suis sûre qu'elles ne t'échapperont pas - ou, du moins, une bonne partie
d'entre elles. Quant au bikini rouge et jaune à p'tits pois, c'est la chanson que j'ai chantée à ma mère lorsque j'ai mis un bikini pour la première fois (en 1961, si ma mémoire est bonne) et
qu'elle m'a engueulée comme du poisson pourri.

Castor tillon 12/02/2013 21:36

♫ et des chaussettes ♪ rouges et jaunes ♬ à p'tits pois ♩ ♬
Je ne sais pas pourquoi, cette dégaine de rockeuse m'évoque une certaine photo...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories