Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 07:27

Chapitre 6

 Résumé des chapitres précédents : Bonne nouvelle : le clown Boris, idole de Charlie, passe au théâtre d’Auxerre.

 

         Une demi-heure plus tard, ils sont en ville. Coup de bol, il y a juste une place à côté du théâtre. Ils y garent la vieille 4L poussive.

         — Putain, t'as vu l'affiche ?

         Une photo de clown en noir et blanc, si contrastée qu'elle s'apparente à l'esquisse au fusain, se détache sur le mur en quatre par trois. Dessous, une phrase, rien qu'une : Le miroir qui réfléchit

         — Costaud, le slogan ! apprécie Nora.

         Charlie recule de quelques pas, penche la tête, cligne de l'œil. Siffle entre ses dents.

         — Grandiose !

         N'y aurait-il pas un soupçon de jalousie, dans cette admiration béate ?

         — Un jour, ce sera ton tour, mon oiseau ! promet Nora.

         Comme ils sont en avance :

         — On s'en jette une ? propose-t-elle, en désignant une terrasse bondée.

         Elle adore les troquets. C'est la seule chose qui lui manque, dans sa retraite. L'unique du village est le quartier général du club de foot local, et le rendez-vous des chasseurs, en saison. Elle n'y a jamais mis pas les pieds. D'autant que le patron vote Affront National et s'en vante.

         — Regarde, y a une table libre.

         Précédée de son homme, elle s'insinue entre les consommateurs — paaardon. Pieds de chaises râclant le trottoir.

         — Deux demis, s'il vous plaît !

         Dans les rues que le soleil rase et où l'ombre bleue s’insinue lentement, la flânerie est de mise. Les passantes trimbalent une sensualité lascive dans leur démarche, le négligé de leur tenue, une épaule nue, l'amorce d'un sein. Une cuisse trahie, l'espace d'un éclair, par la jupe fendue. Des pieds que les chaussures n'emprisonnent plus.

         Une odeur de peau, sauvage et douce, flotte dans l'air.

         — Chouette, hein ? murmure Nora.

         — Chouette, approuve Charlie.

         Ils s'embrassent, histoire d'être à l'unisson. Et de partager le goût de la bière, en sus.

                                                                                                                                       (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 15/03/2013 22:35

Avec grand plaisir :)))

gudule 14/03/2013 22:53

Bienvenue sur ce blog, Pata ! Tes post, disséminés tout au long des épisodes m'ont ravie. A d'main pour la suite ?

Pata 14/03/2013 19:27

Belle description de ces premiers jours de soleil qui nous manquent tant, au cœur de la neige ! Ben elle a fondu l'espace de quelques lignes, je reste sur cette image ^^

gudule 14/02/2013 21:26

Sans blague ? J'ai été eue, dis donc !

Castor tillon 14/02/2013 18:17

Ah, mais la dame a toujours sa culotte : c'est un tissu imprimé, cette jupe.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories