Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 07:35

Chapitre 14

 Résumé des chapitres précédents : Charlie et Nora sont en route pour Paris, où le célèbre clown Boris a convoqué Charlie.

 

         Voyage sans histoire. La 4L tient encore le coup, brave Titine, malgré son grand âge. Sur l'autoroute, ses performances ne dépassent pas le soixante, pied au plancher, mais comme dirait maman, « Chi va piano va sano ».  Nora, en pleine forme, serine depuis des heures la même rengaine stupide : De toutes les matières, c'est la ouate que je préfère !  en la distordant dans tous les sens et en l'agrémentant de trémolos de son cru.

         — T'as rien de plus récent ? grommelle Charlie.

         De plus récent ? Ils n'ont ni télé, ni radio, ni ordinateur, ni lecteur de CD. Juste un vieux magneto de récup' et les cassettes qui vont avec.

         — Qu'est-ce que tu veux que je te chante ? Petit papa Noël ?

         — Par exemple, tiens, c'est de saison !

         Le soleil étant de la partie — comme prévu par la météo —, ils roulent vitres baissées.

         — Sens-moi ce fabuleux parfum de gazoil, rigole Charlie, en crachant son chewing-gum sur la route pour en reprendre un neuf aussitôt.

         — Si tu cessais trente seconde de mâchouiller ? l'invective Nora. Depuis que t'as arrêté de fumer, t'es devenu un vrai ruminant.

         — Tu préférerais que je chope un cancer ?

         — Non... mais je te signale que l'abus de chewing-gum donne de l'aérophagie.

         — Bah, les fenêtres sont ouvertes.

         — Très délicat !

         En représailles, elle retire ses chaussures et pose ses pieds nus sur le tableau de bord. Il a horreur de ça !

         — Au moindre choc, tu te ratatinerais comme un accordéon.

         — T'as qu'à conduire prudemment. Ma grand-mère disait que c'était le meilleur moyen d'éviter les varices.

         — L'accordéon ?

         — Non, les jambes en l'air.

         Gloussement de Charlie.

         — Alors, tu ne risque rien, rassure-toi. C’est ta position favorite, si je ne m’abuse...  

         — Très drôle ! T'en as encore beaucoup en réserve, des comme ça ?

         — Plein. C'est mon métier, de faire rire, je te signale.

         — Alors, t'aurais intérêt à renouveler ton répertoire : ça n'amuse plus personne, ce genre de vanne ringarde. Mon père n'aurait pas fait mieux.

         — Moi, mes vannes, toi, tes chansons... On est des has been, de toute façon.

         — À vingt-cinq ans, ça craint !

         — Nous sommes les dignes représentants de la France profonde, mémère. (Voix tremblottante à la Michel Simon). Gaffe, la capitale, les provinciaux débarquent !

                                                                                                                    (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 15/03/2013 23:11

Haaan ! Pas bien Charlie, ,tu sais combien de temps il faut à un chewing-gum pour se dégrader ? Grrr, heureusement qu'il n'est que de papier, ce crachat mal-poli-polluant ! :)

gudule 24/02/2013 18:37

http://www.youtube.com/watch?v=F0ivS16j6FM

Castor tillon 24/02/2013 18:20

C' EST LA OUATE : (CAROLINE LOEB)

Paresseuse
par essence elle est paresseuse

Est-ce vraiment la paresse
ou trop de quoi
Ou qu'est-ce?
Apparemment
elle est heureuse

C'est la plus heureuse
des paresseuses.

De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere passive

Elle est pensive en neglige de soi.
De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere

Pas bosseuse et tous les beaux
mecs s'usent
elle s'en fout
elle balance son cul avec indolence.
Elle s'en fout

Elle s'balance de savoir
ce que les autres pensent -

De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...
De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...
De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...

Elle dechire les pages
de tous les dictionnaires

Elle n'a que quelques
mots a son vocabulaire.
Amour par terre
et somniferes en d'outres mots
elle se laisse faire.

De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...
De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...
De toutes les matieres
c'est la ouate qu'elle prefere...

http://www.greatsong.net/PAROLES-CAROLINE-LOEB,C-EST-LA-OUATE,101270553.html

gudule 21/02/2013 10:30

Il auraient pu, hein, vu leurs mœurs, goûts musicaux, etc. Bon, le décalage vient peut-être du fait que j'ai écrit la première version de ce roman dans les années 80. Et, déjà à l'époque, ils
avaient un fonctionnement hors normes. Alors, tu penses, aujourd'hui...

Leyciaan 21/02/2013 10:25

C'est rigolo! J'étais persuadée qu'ils étaient plus agés...

En tous cas j'aime beaucoup cette histoire en plusieurs épisodes!

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories