Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 06:30

Chapitre 18

 Résumé des chapitres précédents : Une inquiétude furtive étreint Nora. Sous l’influence de Boris, Charlie n’est pas en train de s’éloigner d’elle ?

 

         Le bord du verre est ourlé de sucre. Nora le lèche consciencieusement avant de boire. Mais ce qui s'appelle boire, hein, hop, en trois traits ! Le liquide sirupeux imprègne ses papilles, lui brûle la gorge et, subitement, son corps s'allège. La voici en apesanteur.

         Elle suit la conversation de là-haut. Attentive — très ! — mais un peu hors champ.

         Boris explique dans les grandes lignes le fonctionnement de la future troupe. Ça fait des semaines qu'il y réfléchit, il a tout mis au point avec une minutie d'horloger. Charlie écoute, approuve, réclame des précisions, discute un point de détail. Fait des propositions sur lesquelles Boris rebondit.

         « Un vrai numéro de duettiste, admire Nora, bluffée. Ils l'ont répété avant de venir ou quoi ? Parce que, si c'est de l'impro, chapeau, ils sont doués ! » 

         Elle se retient d'applaudir par un reste de décence, puis, tant qu'à se balader dans l'espace, observe ce qui l'entoure.

         En-dehors des fauteuils et d'une grande table ancienne, le duplex est très peu meublé. 

         «  Sobriété fait beauté », énonce-t-elle pour elle-même. (Sa mère l'a élevée à coups de maximes.)

         Sur le carrelage de terre cuite, un tapis afghan dont les arabesque rubis s'entrelacent à l'infini. Aux murs, quelques tableaux contemporains. Originaux ou reproductions ? Vu le climat du lieu, la première hypothèse semble la plus plausible. Sortant des haut-parleurs microscopiques dissimulés ici et là, une musique planante. Dead can danse, ou un truc de ce genre. Une certaine idée de la perfection, quoi. Bravo, l'accessoiriste !

                                                                                                                                 (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 31/03/2013 10:48

Boaf, l'alcool permet aussi d'affronter ses peurs et ses angoisses, des fois... Du coup, c'est plus un plaisir, c'est thérapeuthique

Pata 31/03/2013 08:38

Prendre de la hauteur, pour mieux apprécier la vue... Elle a raison Nora; l'alcool réchauffe autant qu'une vision d'intérieur douillet, alors pourquoi ne pas associer les deux ivresses ?

gudule 25/02/2013 17:52

Ben non, ce que tu viens de dire, je trouve ça vachement flatteur !

Castor tillon 25/02/2013 17:42

Les deux, mon capitaine (damn'it, elle m'a percé à jour). Je suis sous le charme de ce ptit bout de machin de texte, et j'ai rien trouvé.
Mais bon, si y a que ça, on peut chercher, hein !

gudule 25/02/2013 17:31

T'as rien trouvé ou c'est du pur respect ?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories