Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 06:48

Chapitre 34

Résumé des chapitres précédents : Houlà, Charlie se fâche ! Ce satané Boris va avoir de ses nouvelles !

 

         Le combiné sur l'oreille, Charlie affûte ses crocs. Une sonnerie, deux, trois...

         — Allo ?

         — Boris, c'est moi. Il s'est passé une chose inqualifiable, hier, à mon insu. J'aimerais qu'on en discute. Je peux passer te voir ?

         — J'ai un rendez-vous dans l'après-midi, mais si tu viens avant... Vers deux heures, ça t'arrange?

         — Je te préviens : Nora sera avec moi.

         — Bon.

         — On arrive.

         Il raccroche rageusement.

         — Je vais lui apprendre la politesse, moi, à ce goujat !  

         — Euh... Tu crois que ma présence est vraiment nécessaire ? se tortille Nora.

         — Et comment ! Faut faire bloc, ma vieille. Si j'y vais seul, c'est comme si on cédait.

         « Oh, mes tomates... Oh, les silences de mon jardin, le chat qui roupille sur mes genoux, une Série Noire, une verre de limonade... J'envie les escargots, on n'en a pas idée. Ils se planquent dans leurs tréfonds et pour les déloger ! Même en les cuisant, il y a une perte d'au moins vingt-cinq pour cent. Et le plus génial, c'est la façon dont leur coquille est agencée. De plus en plus étroit, de plus en plus intime à mesure qu'on recule. Au centre de la spirale, je suis sûre qu'ils rencontrent Dieu ! » 

         Quelle tête peut bien avoir le Dieu des escargots ?

         Cette question occupe Nora durant tout le trajet. Du moment qu'il n'a pas la tête de Boris...

                                                                                                                                           (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 10/07/2013 10:09

Hé, hé, oui, je suis d'accord, Dieu est forcement hermaphrodite puisque pour moi, c'est une femme noire ! Bon ben, il suffit juste de lui rajouter des antennes et une coquille pour compléter le
personnage !

Lunatik 14/03/2013 17:26

Figure-toi, chère Gudule, qu'on croise ici des bestioles qui ressemblent méchamment à des escargots aux hormones croisés avec des bulots géants.
C'est gros comme le poing, ça envahit les chemins du littoral dès qu'il tombe trois gouttes et ça n'est, à mon humble avis, absolument pas comestible (pour preuve : les gens du coin mangent tout et
n'importe quoi (au hasard : des larves de guêpes, crues ou en chips à l'apéro...) mais pas ces trucs là)

gudule 13/03/2013 22:29

@ Castor : des trous de nez ET de grandes dents ! D'où son surnom d'escastor.

gudule 13/03/2013 22:28

Oh, Lunatik ? Toujours dans tes îles lointaines... et, précisons-le, dépourvue d'escargots (ainsi que de rencontres divines au fond d'une spirale qui sent l'ail et le persil). Ton post modifie
sensiblement ma vision du paradis, remarque. Non, je rectifie mon ODORAT du paradis...

Castor tillon 13/03/2013 22:11

Hoûûû, les trous de nez de la cagouille ! C'est trop mignon.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories