Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 03:21

Chapitre 80

 Résumé des chapitres précédents : Mon dieu, Yvette fait la manche en chantant du Sheila !

 

         Moues consternées, dans le public. Protestations. Deux trois réflexions ironiques :

         — Encore un coup des contestataires de la RATP !

         — Ils ne savent plus quoi inventer pour faire pression sur les usagers.

         — Ce sévice-ci est particulièrement ignoble !

         Imperturbable, la crécelle poursuit sa mélopée. Sadisme caractérisé ou radieuse innocence ?

 

         L'école est finie !

         L'école est finiiiie !

 

         « Je ne connais pas cette bonne femme, rumine Nora, au comble de la honte. Vais-je me carapater au prochain arrêt, ou rester ici et mourir de confusion ? »

          Elle reste, mais fixe obstinément la vitre. Pas là. Pas concernée. Ailleurs, très très loin.

         Comme tout a un fin, même les pires catastrophes, celle-ci s'arrête avec le dernier couplet. Yvette, la main tendue, s'insinue parmi les voyageurs en psalmodiant ingénument :

         — Pour la chanson, m'sieurs-dames.

         Il se trouve quand même deux gogos — une Algérienne avec un sac Tati et un jeune Black que son walkman a préservé de l'outrage — pour lui filer la pièce. Satisfaite, elle fait signe à Nora : on descend.

         — Pas mal, hein, mon récital,  jubile-t-elle, une fois sur le quai.

         — Pfiou ! (dés)approuve Nora.

         — Je connais tout le répertoire de Sheila par cœur.

         — Épatant.

         — Viens, je t'offre un godet.

         — C'est gentil.

         Bras-dessus bras-dessous, elles remontent à l'air libre et foncent vers une brasserie.

         — Tiens, salut, pépète !  lance le patron en les voyant entrer. T'as une  nouvelle copine ?

         — Pas une copine, une relation, rectifie dignement Yvette.

                                                                                                                 (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 17/07/2013 12:25

Hé, hé, tu lui redonné son surnom de "pépette" à ta vieille dame à couettes ! T'as bien raison !

gudule 01/05/2013 07:21

Avec "brasserie", ça marche aussi !

Castor tillon 01/05/2013 00:00

C'est normal qu'elles foncent vers une brassière, elles vont bras-dessus bras-dessous.

Tororo 29/04/2013 09:04

Ce dont il faudra que je me souvienne, c'est de l'utilité de "Pfiou!", quand on me demandera un commentaire sur la prestation d'un chanteur.

gudule 28/04/2013 18:10

ooooOOOh, la Zèbre, comme c'est gentil !
Mais tu sais, cette "allusion", c'est notre ami Benoît qui en parle - et je lui laisse l'entière responsabilité de son interprétation ! La suite de l'histoire, seule, nous dira s'il a vu juste ou
non...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories