Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 06:49

Chapitre 81

 Résumé des chapitres précédents : Yvette, la petite vieille déguisée en fillette qui chante du Sheila, invite Nora à boire un pot. Par désœuvrement, celle-ci accepte.

 

         Quelques instants plus tard, attablées devant deux demis, elles font plus ample connaissance.

         — De quoi tu vis ? s'enquiert la vieille.

         — De rien, en ce moment. J'habite chez des amis.

         — T'as un mec ?

         — Oui, mais il est absent (un silence). Provisoirement.

         Yvette hoche la tête d'un air entendu.

         — Tous les mêmes.

         Une ch'tite lampée de bière.

         — Tous des salauds, souligne-t-elle, la lippe mousseuse.

         — Non, proteste Nora, mon mien, il est très bien. C'est son travail qui l'accapare.

         — Ils prétendent tous ça, mais faut pas les croire : ils ont le vice dans la peau, voilà la vérité !

         Nora hausse les épaules. Elle refuse d'entamer, ici, ce genre de débat.

         — Moi, j'ai été plaquée six fois, reprend Yvette. Six fois, t'entends ?

         — Ma pauvre.

         — Je m'en tape, c'étaient des connards. Il n'y a que le dernier qui m'ait fait souffrir.

         — Ah ? Tant mieux.

         Un sur six, quinze pour cent grosso-modo, la moyenne est acceptable.

         — Tu veux voir sa photo ?

         Sans attendre un acquiescement qui, peut-être, ne viendra pas, la vieille plonge dans son blazer étriqué — bleu marine à boutons dorés, comme il se doit, aux manches repliées à la hauteur du coude —, en sort un portefeuille de faux croco. Tend une photomaton chiffonnée à Nora.

         — Pas mal, admire celle-ci.

         La trentaine, jolie gueule, début de calvitie coquettement gominée, diamant à l'oreille gauche. Mieux que pas mal, en fait.

         Ce beau jeune homme avec cette ruine ? Il s'agit certainement d'un amour de jeunesse...

         Quoique.

         La photo, bien qu'en noir et blanc, semble relativement récente. Le look du monsieur aussi. Fin quatre-vingts, disons. Ou tout début quatre-vingt-dix. L'affaire doit remonter à une dizaine d'années, quinze au plus.

       "Comment était Yvette, il y a quinze ans ?" s'interroge Nora, effarée.

       La réponse coule de source.

       "Pas très différente d'aujourd'hui, je  suppose..." 

                                                                                                                                   (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 17/07/2013 12:28

Quand une exclue en rencontre une autre, de quoi parlent-elles ? De mecs évidement !!

Castor tillon 01/05/2013 00:11

Sacrée pétroleuse, la Pépette. Elle mériterait de s'appeler Pétra O'Léhommes.

gudule 29/04/2013 20:29

Hélas...

Tororo 29/04/2013 08:58

C'est si loin, déjà, les années quatre-vongt-quatre-vingt dix?

gudule 29/04/2013 08:26

Vous le saurez dans le prochain épisode de notre grand feuilleton quotidien : "Folle d'amûûûr". A demain, si vous le voulez bien !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories