Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 09:14

chapitre 109

Résumé des chapitres précédents : Le symposium révisionniste commence. Yvette est la première à prendre la parole. 

         Yvette toussotte pour s'éclaircir la voix. 

         — Nous sommes en 1959, déclare-t-elle sans préambule. Johnny Stark, l'imprésario bien connu, organise une audition : il veut lancer une nouvelle vedette, quelqu'un qui incarne, aux yeux de toute une génération, la "petite fille de Français moyen" idéale. Françoise Hardy débute, mais ne convient pas : trop grande, trop molle. Sylvie Vartan chante comme une casserole. Il y a donc une place à prendre. Dans la salle d'attente, outre le menu fretin sans intérêt, deux candidates : Sheila, gnangnan, jupe écossaise, couettes. Et Marylin Monroe...

         — Mais c'est impossible, ce n'est pas la même époque, proteste Nora.

         Des « chut » s'élèvent dans l'assistance. Miss Monde se penche à son oreille :

         — C'est du révisionnisme, lui chuchote-t-elle.

         — Oups, pardon, j'avais oublié.

         — Interruption nulle et non avenue, tranche Yvette, agacée. Marylin, donc, disais-je, le corsage en avant (elle mime), gironde dans son maillot de lumière (elle mime encore), un boa tirebouchonné autour de sa jambe gainée de résille.

         Quelqu'un gargouille. Florida. Le portrait lui a plu, elle le manifeste bruyamment.

         — Jonnhy Stark hésite. Qui va-t-il choisir ? La pépète ou la vamp ? Pour des sucès pleins d'entrain et de joie de vivre, Sheila fait parfaitement l'affaire : youpi, youpi, chanteront les teenagers dans son sillage. En revanche, le sex-appeal exacerbé de Marylin ratisse plus large. Les hommes  raffolent des pin-up, qu'ils aient sept ou soixante-dix-sept ans. Or, avec le ralongement de l'espérance de vie, il serait malvenu de négliger les retraités !

         Yvette prend l'auditoire à témoin :

         — Cruel dilemme, non ?

         — Très, admet Nora.

         — À sa place, je jouerais ça à pile ou face, s'écrie miss Monde.

         — Excellent suggestion, apprécie Yvette. Pile, on débilise les foules, face, on les fait triquer.

         Geste de lancer une pièce en l'air, de la rattraper, de vérifier dans sa paume.

         — Face ! Mademoiselle Sheila, on vous écrira. 59 sera l'année poupoupidou, ça va chauffer au hit-parade !

                                                                                 (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 02/06/2013 22:05

@ Tororo : t'as plus de lèvres qu'elle, quand même, j'espère !

gudule 02/06/2013 22:05

@Benoît, houlà là, mon pauvre....

Castor tillon 30/05/2013 14:52

Françoise Hassourdy avait ceci de bien qu'on ne l'entendait pas chanter.
Marylin ne m'a jamais vraiment attiré, même quand j'ai dépassé les 7 ans. Mais regardez cette photo de Mama Béa Tekielski, elle n'est pas extraordinaire ? Et cette coiffure, hein, elle ne vous
rappelle pas quelqu'un ? Ah, mais je vais révisionner aussi, moi !
http://2.bp.blogspot.com/-ROkLAccB6os/UFRDGSMmhPI/AAAAAAAAGTI/JIj0RRuFpRk/s1600/mb01.JPG

Tororo 30/05/2013 11:08

C'est ça qui est bien! Je gargouille pareil que Florida.

Benoît Barvin 30/05/2013 10:46

Ca devient de plus en plus dingue et c'est tant mieux... Mais je me demande vraiment où tu veux nous conduire...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories