Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 08:18

Chapitre110

Résumé des chapitre précédents : Yvette a entraîné Nora dans une réunion de club révisionniste. Mais ce n’est pas l’Histoire avec un grand « H » que ces quatre femmes revisitent, c’est leur propre histoire....

         Quelques bravos crépitent.

         — 1962, reprend Yvette, une fois le calme revenu. Marylin Monroe est la reine de la chanson française. À « Salut les copains », elle écrase les pauvres yéyés de ses roucoulements ravageurs. Mon fils, bien entendu, ne jure que par elle. Pour la distribution des prix de son certificat d'études, je reçois une convocation : on m'invite à présider la cérémonie en compagnie du directeur, de l'adjoint au maire et de quelques notables. Mon fils est classé dans les premiers, il s'agit de lui faire honneur. Pour l'occasion, je m'offre donc la tenue de scène de sa star préférée : fourreau noir, talons aiguille, écharpe en lamé. Et ainsi vêtue, je me présente au collège. Une ovation m'accueille. Mon fils, fou de fierté, me saute au cou ; on nous porte en triomphe. À partir de ce jour, son amour filial ne fait que croître et embellir. Soumis et affectueux, il ne vit que pour moi, me couvre de cadeaux. Et jamais au grand jamais, ne jette les yeux sur la moindre moto : je ne supporte que les limousines. D'ailleurs, ce soir, c'est en Cadillac rose qu'il m'a accompagnée, afin que j'aie le plaisir de vous conter ceci.

          Un tonnerre d'applaudissements salue cette conclusion. Modestement, la conférencière remercie et descend de son piédestal, cédant la parole à sa successeuse.

         — Hédahes, he herai hrève.

         — Elle dit qu'elle sera brève, traduit Yvette.

         Nous ne rapporterons pas ici les propos de Florida en V.O., ce serait fastidieux pour le lecteur. Aussi nous contenterons-nous des sous-titres.

         — …

         — Elle a rencontré Jean-Michel un matin de printemps. Il était pâtissier, spécialisé dans les meringues en forme de cœur, avec de la crème Chantilly et des p'tites fleurs en sucre rose. Séduite, elle est entrée dans sa boutique pour en acheter une. Il la lui a offerte.

         — …

         — Il l'a invitée au bal du samedi soir, elle a accepté. Elle portait une robe bleu pâle à volants et des rubans dans les cheveux. Ils ont dansé toute la nuit. En la quittant, il l'a embrassée. Il avait les yeux du bonheur.

         —…

         — Trois mois plus tard, il l'a demandée en mariage.

         Ici, Florida hésite, réfléchit. L'auditoire est suspendu à ce qui lui tient lieu de lèvres.

         — Du cran, ma belle ! murmure Ave Maria.

         — On est avec toi ! insiste miss Monde.

         Forte de ces encouragements, Florida reprend son récit au moment crucial.

         —…

         — Elle a répondu : “ Tu me veux ? Prends-moi ici, telle une bête. Je suis à toi, grand fou, use de mon corps comme il te plaira et en toute illégalité. ”

         —…

         — Il lui a arraché ses vêtements, l'a culbutée parmi les gâteaux, et ils ont copulé jusqu'à plus soif.

         — …

         — Le matin, il est parti en déclarant : “ Une greluche qui s'offre au premier venu n'est pas digne de moi ”. Et elle ne l'a jamais revu.

         — …

         — Comme elle était très jolie et qu'une ribambelle de prétendants la sollicitaient, elle s'est vite consolée. Elle a collectionné les aventures, est même devenue la maîtresse d'un ministre et le modèle favori d'un peintre célèbre, sans jamais faire don de sa liberté à quiconque. Elle prendra de l'âge, seule, certes, mais indépendante et toujours désirable : les rides n'enlaidissent pas les femmes.

         C'est un franc succès. Florida réintègre sa place sous les ovations. Son visage n'exprime rien : béances et rabouts, c'est assez inexpressif, en général. Par contre, ses yeux de lapin luisent comme des escarboucles.

                                                                          (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 20/07/2013 17:33

Le club des réécriveuses de destins...

Addict 06/06/2013 11:40

Ouf ! Me voilà rassurée : il y aura un prochain épisode !! Depuis mardi, je guette...

gudule 05/06/2013 20:25

vous le sarez en découvrant le prochain épisode de notre grand feuilleton "Folle d'amour", ta ta tam !

Tororo 05/06/2013 13:20

Et Nora, ses yeux brillent-ils? Va-t-elle tirer profit de la démonstration?

Benoît Barvin 03/06/2013 12:15

"... ses yeux de lapin luisent comme des escarboucles.", mignon tout plein...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories