Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:22

.  La moutarde me monte au nez

   J’ai travaillé durant quelques années pour une entreprise de presse dite "de charme", dirigée par un jeune arménien, Toufik Yacoubian, avec qui j'avais des rapports assez tendus.  Un jour, à ma grande surprise, Toufik m'invite au resto japonais. Or, à cette époque, je ne connaissais pas la cuisine japonaise, qui n'était pas encore passée dans les mœurs. Forte de mon ignorance, je le laisse donc choisir le menu — un assortiment de sushis et makis. Galamment, il m'en détaille la composition, en omettant toutefois de préciser que la petite boule verte est du wasabi, une moutarde au raifort extrêmement forte. Nous commençons à discuter. En fait, il veut savoir quelle démarche adopter pour faire éditer un livre, l'un de ses amis ayant cette ambition mais n'y arrivant pas.         

 — Si je m’adresse à toi, c’est parce que tu es une pro, explique-t-il, perdant provisoirement sa morgue coutumière.

         Flattée, je pérore, j'en rajoute une tonne, et tout en parlant, je ne fais qu'une bouchée... de la boule de wasabi, que je prends naïvement pour de la purée de légume. Je vous laisse à juger du fou-rire de Toufik quand, en pleine fanfaronnade, je me mets soudain à devenir rouge, cramoisie, violette, pour m'étouffer dans une toux inextinguible, l'œil exorbité et les sinus en feu.

  Six mois plus tard, il me virait — sans qu’il y ait aucun lien entre les deux événements. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 28/03/2012 07:36

Si tu savais à quel point je tords ma mémoire dans tous les sens pour en extraire la plus petite goutte de solitude ! Ça vient encore... mais au compte-goutte, justement !

Castor tillon 28/03/2012 02:59

Bon, il n'y a aucun lien entre les deux événements, mais un jour, il faudra que tu nous dises ce que tu lui a fait bouffer pour qu'il te vire (de l'andouille ?).
Oublie le jeu de mots idiots, j'en ferai d'autres mieux.

En tous cas, il faut qu'on te remercie, nous les followers, pour cette centaine de gemmes lancées en pâture à nos zygomatiques. ça 100 la fin, mais je ne veux même pas y penser.

gudule 27/03/2012 10:32

Je ne pense pas que ça ira jusqu'à 200 (hélas). Tout au plus 120-130... Ce"filon", comme tous les filons, s'épuise, hélas ! (Meunon, pas Fillon, lui, ça fait longtemps qu'il est épuisé !)

benoît barvin 27/03/2012 09:03

"Ah, les chiffres ronds... comme des billes". Chère soeur, on attend maintenant avec impatience le 200ème billet! Tout de même, que de "moments de solitude" nous vivons tous dans une - relativement
courte - vie...

gudule 27/03/2012 08:44

Il n'est intéressant que s'il est régulier (l'exercice) ! Mais hélas, pas inépuisable, d'autant que j'ai fait vœu d'authenticité. Mais bon, pour l'instant, ça roule !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories