Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 07:26

Nous, les amoureux

  En 1961, Jean-Claude Pascal, au faîte de sa gloire, a un malaise sur scène en interprétant sa chansons fétiche « Nous, les amoureux ». En classe, on ne parle que de ça. Forcément : nous en sommes toutes « bleues », comme on dit alors.

         — Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? nous demandons-nous avec inquiétude.

         — Il a trop fait l’amour, assure Agnès, une redoublante particulièrement délurée.

         Je n’ai pas la moindre idée de ce que ça signifie, mais l’expression me plaît. Et elle convient au personnage, qui incarne à ravir le prince charmant de mes rêves.

         Au repas suivant, toute fière de mon scoop, je claironne :

         — Je sais pourquoi il s’est évanoui, Jean-Claude Pascal. C’est parce qu’il a trop fait l’amour !

         Le résultat dépasse mes espérances. Mes deux grands frères s’étranglent dans leur potage, maman manque de lâcher la soupière, et papa me retourne une gifle en beuglant :

         — Tu n’as pas honte ? Des horreurs pareilles, dans la bouche d’une jeune fille !

          Moi qui voulais me rendre intéressante, c’est réussi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 03/04/2012 08:18

@ Miraucourt : http://www.youtube.com/watch?v=tpEZdGoqMbg
C'était aussi un jeune premier au cinéma. Il jouait des rôles d'amoureux (Dans Caroline Chérie, avec Martine Carole, entre autres : gros succès-mouchoir !)
@ Tororo : c'est surtout une équivalence de terme qu'il faudrait trouver. Je n'en vois pas. Le langage, au moins, s'est libéré, à défaut des individus...

Tororo 03/04/2012 06:22

Ouf! C'est qu'on n'arrête pas de nous répéter que les enfants, devenus adultes, ont tendance à réitérer les événements traumatiques de leurs jeunes années...
Quelle analogie contemporaine pourrait-on trouver pour expliquer Jean-Claude Pascal à la petite classe? Justin Bieber? (mutatis mutandis, bien sûr).

miraucourt 02/04/2012 18:39

Heu... Y'a que moi qui ne sais pas qui est Jean-Claude Pascal? (En même temps, en 61, je n'étais même pas à l'état de spermatozoïde...)

gudule 02/04/2012 14:43

@ Castor : pourquoi crois-tu que je me suis retrouvée enceinte à dix-huit ans, d'un monsieur qui en avait cinquante ? Le besoin de connaissance...
@ Tororo : nan, toutes les soupières de la famille ont encore leurs oreilles - à ma connaissance, du moins.

Tororo 02/04/2012 08:58

J'espère qu'aucune soupière n'a été maltraitée lors de l'évocation de ce souvenir?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories