Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:43

Branle-bas dans Landerneau 

  En 1979, à Angoulème, je croise Yvan Delporte, figure éminemment charismatique de la BD. Non content d’être le scénariste — entre autres — des Shtroumpfs, il fut, durant de longues années, rédacteur en chef de Spirou. De sorte que l’on put voir déambuler, courant 1960-70, sa silhouette voûtée et fortement barbue à l’arrière-plan des cases de Roba, Jidéhem, Morris et consort.

   — Je dirige, chez À Suivre, quatre pages de supplément inclues dans la revue, m’explique-t-il. Un « journal dans le journal », indépendant de la rédaction-mère, et auquel participent des tas de gens sympas : Franquin, Binet, Fred, Cabu, Janin, etc. Mais nous manquons de rédacteurs et surtout d’une rédactrice. Veux-tu te joindre à nous ?

Et comment !

— Euh... c’est quoi, les limites ? m’enquis-je néanmoins.

  — Pas de limite. Si je m’adresse à toi, c’est que je connais ton travail. Lâche-toi, ma grande, faut que ça rigole !

Je me lâche donc, ce qui donne un feuilleton d’une vingtaine de mini-épisodes, bourré de jeux de mots d’un goût douteux et délicatement intitulé « Les aventures de Zoé Borborygme, trayeuse dans une banque de sperme ». Yvan applaudit : voilà qui va secouer son lectorat !

 — Non seulement on a une femme dans l’équipe, mais en plus, elle est drôle et elle bosse ! clame-t-il à qui veut l’entendre.

 Son enthousiasme sera de courte durée. Dès le deuxième épisode, la sentence tombe : monsieur Casterman ne veut pas d’immondices dans son beau journal. Zoé doit disparaître.

Yvan est convoqué, tancé d’importance, il riposte vertement, le débat s’envenime, le mot « censure » est prononcé... Et, plutôt que d’éliminer purement et simplement ma chronique, comme l’exige la direction, le barbu rebelle remplace le texte par un  pavé noir. Et, sous ce pavé, il met un magnifique dessin de Franquin me représentant, en larmes, tandis que lui-même, dans une vaste bulle, me réconforte en répétant tous les mots « interdits » qui ont justifié mon banissement.

 Ce vent de révolte sonnera la fin de Landerneau. Désormais, « À suivre » se passera de son supplément, devenu par trop subversif.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Franquin, avec sa gentillesse coutumière, m’offre le dessin original. Un trésor ! Trésor que je « prêterai » sottement à Charlie hebdo pour illustrer l’article dénonçant cette affaire. Et que, en dépit de mes demandes réitérées, je ne récupérerai jamais. Un petit malin, à la rédaction ou à l’imprimerie, aura mis la main dessus, et sans doute fait-il aujourd’hui la fierté d’une collection privée...

Ma confiance aveugle envers mes semblables me perdra !

 

J’avais prévu d’illustrer cette chronique par le fameux dessins de Franquin — que je n’ai plus, bien sûr, mais qui a été reproduit sur deux supports, au moins : le numéro 20 de « A suivre », paru aux alentours du 15 juillet 1979, et le Charlie Hebdo sorti au même moment. Malheureusement, je n’ai retrouvé ni l’un ni l’autre. Aussi lançai-je un appel solennel :si l’un d’entre vous pouvait mettre la main dessus, le scanner et me l’envoyer, je lui en serais éternellement reconnaissante.

Par ailleurs, je vous propose, afin de prolonger notre tête-à-tête, de vous donner à lire les six épisodes existants de « Zoé Borborygme ». Ils ont été écrits il y a trente-trois ans, je réclame donc toute votre indulgence pour leur vénérabilité — et leur évidente maladresse. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Elodie 08/05/2012 21:52

Comme j'aurais aimé connaître Yvan Delporte, mais malheureusement je n'étais pas née à l'époque où il était rédacteur en chef de Spirou, heureusement, mon papa a souvent partager la lecture de
vieux journaux de Spirou avec moi. :)

gudule 08/05/2012 12:03

L'annonce est de 2008... je vais quand même essayer de le contacter, des fois que... Un copain auteur de BD, qui travaille à la Bibliothèque Nationale (et donc, a accès aux archives) s'est
également mis en chasse. Je vous tiens au courant.

castor.tillon@gmail.com 08/05/2012 04:45

Ça, c'est une nouvelle géniale, je suis super-content pour Zoé Borborygme. Ma soeur s'est malheureusement débarrassée de toute sa collec de (A suivre) l'année dernière, c'est dommage.
Pour le dessin, je connais quelqu'un qui a plein de Franquin dans la collection Rombaldi, on pourrait peut-être en trouver une reproduction dedans, qui sait ?

J'ai vu cet article sur internet où Charles Tatum se proposait, contre une bouteille de Gros Plant, de faire des recherches...
http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2008/10/07/10854111.html

gudule 07/05/2012 17:51

En fait, en relisant la lettre d'Yvan Delporte, j'en arrive à me demander si le dessin de Franquin est paru dans (A suivre). Il m'écrit : "Franquin avait justement fait un dessin d'une demi page où
une bonne femme appelée Gudule se fait engueuler pour un texte. Aux dernières nouvelles, ils auraient sucré ça aussi, et Landerneau de ce numéro 19 pour juillet-août ne comptera que 7 page". La
lettre est datée du 3 juillet. Donc, dans Charlie hebdo, ça a dû paraître dans ces eaux-là. Je donne cette information pas seulement pour toi, mais pour les éventuels lecteurs qui auraient (dans
leur cave ou ailleurs) une collec de vieux Charlie hebdo.

gudule 07/05/2012 17:26

Mais c'est une véritable caverne d'Ali Baba, ta cave !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories