Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 06:37

Rue de la peur

         Mon chien, Philémon, avait un ennemi. Un vrai. Un tueur. Un qu’aveugle la haine et qui n’hésite pas à trancher dans le vif. Il se nommait Brigand ; c’était un molosse quatre fois plus gros que lui. 

         Brigand vivait en liberté dans le village. Phiphi aussi, mais moins, car du plus loin que Brigand l’apercevait, il se ruait sur lui avec des aboiements à réveiller un mort. Phiphi détalait mais, du fait de sa taille, était toujours rejoint. Alors, il faisait front et prenait sa branlée. Combien de fois l’ai-je vu revenir en boitant, encore tout gluant de la bave de son ennemi !

         Il a fini par développer une véritable psychose. Celle du gibier à la période de la chasse, voyez ? Toujours aux aguêts, toujours la trouille au ventre, le couinement au bord des babines. Lançant des regards furtifs dans toutes les directions. Se retenant de chier de crainte que l’autre en profite pour lui tomber dessus...

         Bientôt, Phiphi — qui pourtant avait une âme de vagabond —, refusa de sortir seul. Je l’accompagnai donc dans ses petites promenades, mais ma présence n’arrêta pas Brigand. Indifférent à mes cris et à mes tentatives de coups de pied (qu’il évitait avec une prestesse diabolique), le monstre lui fonçait dessus comme si de rien n’était. Du coup, il devint mon cauchemar, à moi aussi. Je me mis à le guetter avec angoisse, choisissant nos itinéraires en fonction de ses habitudes et évitant ses territoires de prédilection — en particulier une rue, que j’avais surnommée « rue de la Peur » car il y dormait toujours au soleil.

         Et puis un jour, Brigand est mort. Ce fut, pour nous, une délivrance. Enfin... pour moi. Philémon, lui, évite toujours la rue de la Peur. Dès qu’on s’en approche, il se met à ramper en gémissant. Ça croit aux fantômes, les chiens ?


Puycelsi_1.jpg

     Allez, une petite photo prise hier par Castor Tillon, pendant la promenade de Phiphi. Là, ce n'est pas la rue de la Peur, ce sont les Lices. Mais Brigand n'est jamais très loin...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Gudule 11/06/2012 22:37

Saaalut, Ryko, ravie de voir débouler la tribu du Castor. Je passerai le message à Phiphi, mais j'ignore si l'info lui sera d'un quelconque intérêt. Depuis que son ennemi est passé sur le billard,
il se porte à ravir. C'est une manière légèrement expéditive - et pas tellement démocratique — de faire de la politique, n'est-ce pas ?

Ryko le hutin 11/06/2012 21:46

En suivant, les traces de Mêo qui suivait celles de Castor, je suis tombé sur celles de Phiphi. Faut lui dire qu'il y a eu les élections, ça devrait le rassurer...
Bonjour Gudule. Très heureux de faire ta connaissance.Heu.. on peut faire des sauts de lignes, ici ?

Gudule 09/06/2012 10:04

Ben tu sais, c'est ce qui m'a séduite, quand j'ai découvert ce village : quasiment pas de voitures mais plein de chiens très gentils se baguenaudant librement dans les rues. Les bagarres sont
tellement rares que dès qu'on entend aboyer, tout le monde se précipite aux fenêtres. L'antipathie de Brigand pour Phiphi est une chose exceptionnelle. Dans l'ensemble, les relations des chiens
sont à l'image de celles des habitants : courtoises, voire amicales, ou distantes avec élégance.

Nadege 08/06/2012 08:50

A bas les maîtres/maîtresses irresponsables aussi. J'ai une chienne qui s'attaque aux petits chiens, aux chats et aux oiseaux, je ne la laisse pas courir en liberté. Un chien doit être tenu en
laisse ne serait-ce que pour sa sécurité vis-à-vis des véhicules à moteur.

Gudule 07/06/2012 22:25

Je transmets, je transmets ! Phiphi va être ravi d'avoir tant de supporters !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories