Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 01:30

Orgasmo

        Ma mère voyait le mal partout. Même dans les innocents baisers de cinéma des année cinquante, où les lèvres des acteurs s’effleuraient à peine. D’autant que je n’avais droit qu’aux films de cape et d’épée — Robin des bois, Le comte de Monte Cristo, Le Capitan, Le Bossu... — ou à des péplums bibliques, style Les Dix Commandements. Que du correct, donc, que de l’édifiant, mais comportant toujours, à un moment donné, un chaste enlacement. Contre cette image qu’elle jugeait insoutenable, maman avait une parade : dès que les héros faisaient mine de s’embrasser, elle me poussait du coude. Je me tournais vers elle, elle me souriait dans l’ombre, et quand je regardais à nouveau l’écran, la séquence était terminée.  

        Elle me fit le coup six fois ; six fois je tombai dans le panneau. À la septième, m’étant mentalement préparée, je résistai. Elle insista, me secoua le bras ; chuchota « Anne ! » à mon oreille. Imperturbable, je gardai les yeux fixés sur la scène interdite. Et, le sentiment de transgression aidant, j’en éprouvai un plaisir indicible (et parfaitement disproportionné).

       Le baiser de Lagardère à Aurore de Nevers, ce fut ma première vraie émotion sexuelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 03/08/2012 14:32

Remarque, ça, c'est assez humain, dans l'ensemble. Les politiques sont pas mal, aussi, dans le genre. C'est bien connu que la morale, c'est toujours pour les autres. Les pauvres, les faibles, les
démunis. Les puissants sont au-dessus de leurs propres lois. (C'est pas un peu bateau, ce que je viens d'écrire ? j'ai le sentiment que c'est d'une incommensurable niaiserie )

Nadege 03/08/2012 12:46

Ce n'est pas là ce qui me révolte le plus dans la hiérarchie, ça fait partie de leur dogme. C'est plutôt le "Faites ce que je dit, pas ce que je fais".

gudule 03/08/2012 12:11

L'Eglise a peut-être légèrement évolué, depuis les époques les plus obscurantistes, mais ça ne se voit pas trop... L'assimilation plaisir/péché qui porte en lui sa propre punition existe toujours.
Et cette façon de voir s'est exprimée de façon révoltante au moment de la grande offensive du sida.

Nadege 03/08/2012 09:53

A Castor, si je me rappelle bien, selon la doctrine catholique, l'acte sexuel est un mal nécessaire, il faut donc se limiter à la stricte procréation et ne pas y prendre (trop*) de plaisir parce
que là est le pêché de chair et non pas dans l'acte lui-même (du moins pour les couples mariés)

*La position de l'Eglise a varié sur cette notion.

gudule 01/08/2012 18:29

Ah non, ma mère, la vengeance ne la dérangeait pas... tant qu'elle restait platonique, tu vois ? Je sais pas si c'était catho ou personnel, en fait. Le comte de Monte Cristo, elle aimait bien.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories