Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 02:30

Les cinéphiles

         Notre petite bande du Thier-à-Liège était divisée en deux  clans : ceux qui affirmaient que, dans les westerns, le héros cognait la jeune première avant de l’embrasser, et ceux persuadés qu’il la frappait après. Cette grave question donnait lieu à des débats sans fin, au cours desquels chacun mimait la scène — bleum ! bizz ou bizz bleum ! — avec le plus de conviction possible.

         N’allant que très rarement au cinéma, je n’avais pas d’opinon là-dessus. Chaque camp tentait donc de me récupérer, y compris par la corruption. Je n’ai jamais possédé autant de billes ni de chewing-gums qu’à cette époque. Fine mouche, je me vendais au plus offrant, c’est-à-dire une fois l’un une fois l’autre, selon les opportunités.

         Ces traficotages éhontés ne plaisait pas, mais pas du tout, à Jean-Aimé. Suite aux événements de l’épisode 164, il me considérait comme sa « crapaude » (sa fiancée, en wallon populaire NDLA) et exigeait que je pense comme lui. Si bien qu’un jour où je m’étais commise avec le clan adverse, s’estimant trahi, il me retourna une baffe magistrale.

         Je fondis en larmes, bien sûr.

         Pris de remords, il se rua sur moi pour me consoler — prouvant ainsi par A+B que sa théorie était la bonne : cogner d’abord et embrasser ensuite. Malheureusement pour lui, je n’avais rien d’une actrice de western. De sorte qu’au lieu du baiser prévu, il récolta un coup de pied dans les tibias qui le fit boiter pendant plusieurs jours.

         Cela mit fin à la polémique.

         La petite bande du Thier-à-Liège venait de comprendre, preuve à l’appui, que la vie n’est pas du cinéma.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Gudule 09/09/2012 08:00

Hi hi... Tous les prétextes sont bons pour sortir des jeux de mots, hein ! Tu es incorrigible !

Castor tillon 09/09/2012 04:32

J'admire la noblesse de ce garçon. Je suis sûr qu'il s'appelait en réalité Jean-Aimé Ritté des Bons.

Il en a eu au moins un.

Gudule 08/09/2012 18:50

Ô vert bouquet ? je te reconnais bien là !

Odomar 06/09/2012 12:01

Coucou, non, les "vacances" je les ignore superbement.
Je ne sais pas pourquoi, j'ai été overbouqué !

Gudule 06/09/2012 07:55

J'aurais pas pu dans les roupettes : à cette époque, je savais même pas que ça existait !
Tiens, au fait, Odomar, ça faisait longtemps... T'es parti en vacances ?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories