Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 07:47

Kennedy et moi

         22 novembre 1963. Assise dans ma chambre, je dessine. Quoi ? (ou plutôt, qui ?) Le cousin de ma copine Monique, un beau Pierre de vingt-cinq ans rencontré la veille, et qui m’a fait grosse impression. Mais, outre que je ne suis pas très douée, tracer un portrait de mémoire, ce n’est pas facile...

         Le résultat est déplorable.

         — Pfff, rien à voir : on dirait Kennedy !

         Je chiffonne l’ébauche et la jette à la poubelle quand la voix de maman éclate dans l’escalier.

         — On vient d’assassiner le président Kennedy !

         Non ?!

         Je regarde la boulette de papier avec effroi. Je n’y suis pour rien, quand même ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 12/01/2013 17:27

Ah oui oui oui. D'ailleurs, je n'ai pas échappé au syndrome, puisqu'une de mes Solitudes parle de ça ! Les événements marquants de l'actualité laissent une drôle d'impression, quand on y repense
par la suite.

La Zèbre 12/01/2013 15:23

Ca me rappelle un repas de famille où on discutait du 11 septembre, pour le côté "je me souviens où je l'ai appris".

Tororo 12/01/2013 14:32

Je suis sûr que beaucoup de gens de cette génération ont gardé de cette journée un souvenir précis, c'est un repère temporel pas comme les autres: moi c'était dans la cuisine, ma grand'mère venait
de préparer mon goûter - je revois encore la lumière de fin d'après-midi - puis elle a allumé la radio et...

gudule 12/01/2013 13:38

D'où notre vieille et précieuse amitié, cher Odomar !

Odomar 12/01/2013 13:33

Il y a des signes qui ne trompent pas !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories