Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 06:53

Les abréviations dangereuses

  Toujours à Gerardmer où, décidément, je n'en ai pas raté une. Étant invitée d'honneur, j'avais droit à un badge bleu — faveur réservée à une poignée de VIP, qui donnait accès à tous les films (les journalistes et autre menu fretin n'avaient droit qu'au badge jaune, limité à certaines salles, et le public payait sa place). Comme Jacques Chambon jouissait du même privilège, nous allions partout ensemble, ce qui m'arrangeait bien : je suis assez distraite et me perds facilement dans les lieux inconnus.

         Or donc, après la remise du prix dont j'ai parlé plus haut, un peu assommée par la honte autant que par la richesse du repas, arrosé au champagne, j'étais rentrée à mon hôtel faire une petite sieste. Jacques, fanatique de rugby, avait également regagné sa chambre pour regarder un match à la télé, et nous nous étions donné rendez-vous deux heures plus tard, afin d'aller voir le clou du festival : le dernier Carpenter.

         À l'heure dite, comme prévu, je me pointe chez lui ;  personne. Je retourne dans ma chambre, attendant une visite, un coup de fil, un signe, n'importe quoi... Rien ne vient. Au bout d'un moment, je me dis :

         « C'est trop bête, je vais rater le début du film. »

         Prenant mon courage à deux mains, je décide donc de m'y rendre seule. Après avoir fait trois fois le tour de la ville (heureusement minuscule), je finis par trouver la bonne salle. Il y avait foule. Logique. Et des vigiles pour la canaliser, logique aussi. Je fais docilemement la queue et, lorsqu'arrive mon tour d'entrer, les vigiles me dévisagent avec suspicion.

         — Où avez-vous eu ce badge ? me demande l'un d'eux.

         Vu ma dégaine, il devait penser que je l'avais piqué. Alors moi, avec tout l'aplomb dont j'étais capable :

         — Je suis VRP !

         Plié, le mec.

         J'ai été refoulée aussi sec, et j'ai terminé dans la petite salle paroissiale qui projetait des courts métrages d'amateurs et était, elle, ouverte à tout le monde, même aux péquenauds dans mon genre...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Castor tillon 24/12/2011 14:06

Very Refouled Person. Le karma des officiels de Gerardmer s'alourdit ! C'est incroyable, ça, qu'on ne puisse pas être VRP, pardon VIP, sous prétexte qu'on a des bottes en torchon à vaisselle ! En
plus, tu as dû rater "le village des damnés" *.* un excellent film.
C'était bien, au moins, les courts-métrages ? ^^

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories