Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 09:07

La vieille dame et le petit Chinois

  Il était une fois une vieille dame indigne, amoureuse d’un acupuncteur qui aurait pu être son petit-fils. Durant plus de deux ans, elle s’offrit, avec sa retraite, une séance de soins hebdomadaire...

         Cette vieille dame, c’est tante Bernadette. Elle a trente ans de plus ; moi aussi. Elle n’écrit plus ; moi bien. Et c’est pour ça que je l’intéresse. « Observe-moi, raconte-moi, je serai ton plus beau personnage », me dit-elle souvent. (Et, quelque part, elle n’a pas tort : j’en ferai l’héroïne de ma « Petite fille aux araignées ».) Bref, la voilà qui se met en tête d’organiser des goûters fins en l’honneur de sa passion du moment — passion non réciproque, je tiens à le préciser. J’y suis conviée en tant que témoin, et, bien que ce rôle me mette mal à l’aise, je me plie à ses desiderata : elle est si âgée ! Encore verte, certes, encore allègre, vêtue avec recherche, mais frôlant quand même les quatre-vingts cinq ans !

         Dans son coquet studio du Marais, nous nous retrouvons donc devant un lapsang-souchong avec le docteur Ming, fluet quadragénaire au visage de porcelaine. Bien décidée à le séduire, elle papillonne autour de lui, l’effleure du bout des doigts, le taquine, alternant subtilement regards enjôleurs, rires chavirés, propos coquins. À ces flamboyantes sollicitations, il répond par un sourire poli, et  se contente de grignoter ses macarons de chez Ladurée avec une discrétion de bon aloi. J’en fais autant — je ne suis pas là pour donner la réplique à ma tante. Depuis quand les spectateurs mêlent-ils leur grain de sel aux trilles des divas ? 

         — C’était parfait, roucoule-t-elle, une fois son invité parti. Je crois que le poisson est ferré. On remet ça la semaine prochaine.

         La scène se répète à plusieurs reprises sans qu’entre la vieille dame et le petit Chinois les sentiments semblent évoluer. Cependant, malgré les apparences, ce dernier n’est pas indifférent à l’atmosphère glamour qu’instaure son hôtesse. Si bien qu’un jour, pendant qu’elle prépare le thé à la cuisine, il se lève, vient vers moi et, sans crier gare, me roule un patin. J’en reste estomaquée, et plus gênée que je ne saurais l’exprimer. 

  Ce fut la dernière fois que j’assistai aux goûters de tante Bernadette. Elle m’en voulut beaucoup, car, sans sa spectatrice, la pièce tourna court. Après un ultime thé en tête-à-tête, le docteur Ming déclina toutes ses invitations. Et, à la consultation suivante, il lui fit répondre par sa secrétaire que, pour raison médicale, le traitement s’arrêtait.

        C’est à dater de ce jour qu’elle se mit à décliner. Elle est morte l’année suivante.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 18/02/2012 13:14

Ah ça, surtout dans notre société qui voit des pédophiles partout ! Regarde Polanski... Le pauvre Nabokov aurait du mouron à se faire, s'il revenait aujourd'hui !

Odomar 18/02/2012 12:57

Ah je me réjouis qu'on puisse préférer les "charmants vieux messieurs" ! Mais ceux-ci ne peuvent que fantasmer s'ils sont attirés par les infernales et cruelles lolitas...
En gros, ton relieur moustachu a eu de la chance.

gudule 18/02/2012 07:51

Que voilà des propos bien amers, cher Odomar. Envions Bernadette, certes, mais ne suivons point son exemple. Préférons les charmants vieux messieurs aux jeunes goldeluraux à la dent dure et au
muscle acéré. Enfin, ce que j'en dis, hein, c'est histoire de causer...

Odomar 17/02/2012 23:45

C'est plus que pathétique, c'est tragique : ne plus susciter le désir, quand on dépasse une certaine différence d'âge.
Qu'elle ne l'ait jamais réalisé est une consolation, en effet. Envions Bernadette !

gudule 17/02/2012 14:33

Je crois qu'elle ne l'a jamais réalisé... C'est une grande chance, finalement. Vivre et mourir d'illusion, qu'est-ce qu'on peut rêver de mieux ?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories