Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:03

Comment j’ai fait mentir ma mère

  Encore une histoire de livre et d’amours enfantines. Mon frère Claude avait un copain, Roberto, dont les beaux yeux noirs faisaient chavirer mon cœur.  Sans espoir de réciprocité, hélas, car il avait dx-huit ans et moi à peine douze. Mais il peuplait mes rêves, je n’en demandais pas plus.

         Ses parents, immigrés italiens, avaient bien du mal à joindre les deux bouts. Un jour, j’entendis Claude dire à ma mère :

         — La boum d’anniversaire de Roberto est annulée : son père vient de perdre son travail.

         Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde ! Le pauvre Roberto n’aurait peut-être pas de boum, mais j’allais lui offrir un superbe cadeau. Incognito, bien sûr.

         Je pris le billet de cent francs que j’avais reçu pour Noël et me ruai chez madame Delcourt. Depuis quelques jours trônait dans sa vitrine un livre ayant pour titre « Métier d’ingénieur ». Or, c’était justement à cette carrière-là que se destinait le beau Roberto...

         Toute ma fortune y passa. Ça en valait la peine : outre son indéniable intérêt scientifique, le livre était illustré de photos en couleur.

         — Est-ce que vous auriez une grande enveloppe ? demandai-je à madame Delcourt.

         Elle en tira une de sous son comptoir, si bien qu’en sortant de chez elle, je passai directement à la poste, expédier mon trésor. J’imaginais déjà la tête de Roberto en recevant ce mystérieux présent... C’était fabuleusement romanesque !

         Le coup de téléphone de sa mère à la mienne, deux jours plus tard, le fut nettement moins. Et ne parlons pas de  l’engueulade qui suivit ! La situation était cocasse, pourtant. L’enveloppe — chose qui m’avait totalement échappé —comportait, imprimée sur le côté, la raison sociale de la bouquinerie. Afin de connaître la provenance du cadeau, il avait suffi au destinataire d’appeler madame Delcourt, qui, sans y voir malice, avait donné mon nom.

         — Te rends-tu compte dans quelle situation tu m’a mise ? vitupérait maman. Ça t’amuse de passer pour une petite coureuse qui fait des avances aux garçons ? Eh bien, moi pas : j’étais morte de honte ! Pour sauver la face, j’ai été obligée de prétendre que l’initiative était de moi...

`         Cet aveu m’a presque consolée. Maman avait menti... Elle était donc humaine ?         

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 25/02/2012 15:25

Pour le café, c'est oui, sans hésiter. Et pour te donner envie de venir à Puycelsi, c'est ici : http://www.youtube.com/watch?v=KYgk04engIQ

Pierre 25/02/2012 15:20

Lyon,

Et il faut avouer qu'il n'y a eu que peu de festivals dernièrement dans cette ville (dommage), je pourrais tout de même me faire un petit aller-retour à Puycelsi et en profiter pour visiter la
ville (Sa ville médiévale, ses plaînes et ses vaches).

J'en profite aussi pour répondre au commentaire sur "Grands Moments de Solitude 69" : comme tu le dis, Big Brother n'a jamais été autant d'actualité entre les fichiers Edwig, les caméras à chaque
coin de rue, etc. Le pire ça reste le fait de vouloir faire un fichier génétique dès la maternelle afin de "contrôler" les enfants et voir ceux qui pourraient devenir dévient (...)

P.S : Si jamais je passe à Puycelsi, j'espère me faire offrir le café ;)

gudule 25/02/2012 14:14

T'es dans quel coin, toi ? Paris ?

gudule 25/02/2012 14:14

Pour être tout à fait honnête, il n'y a pas grand chose de prévu cette année. Faut y aller aux forceps pour me sortir de mes remparts... Mais bon, le 1er juin, je serai probablement à la Comédie,
le salon de Montpellier. Début octobre, ce sera Gaillac et mi-octobre, Scientilivre à Labège, près de Toulouse. Pour le reste, ben je sais pas encore, mais à mon avis, rien.En revanche, quand mon
petit camarade ouvrira sa bouquinerie à Puycelsi (cet été, en principe) je ferai des signatures à tous les clients. Avis aux amateurs !

Pierre 25/02/2012 13:52

Quelle plaisir de voir une réponse de Melaka sur ce blog ! (J'en profite pour te répondre sur ton blog et arrêter ici le hors-sujet avant qu'Anne m'insulte et je jête des oeufs au prochain festival
dont elle participera). D'ailleurs en parlant de cela, aucune date n'est encore prévue pour faire dédicacer "Mémoires d'une Aveugle" ?

Merci pour tout le plaisir que vous m'apportez (Le Club des petites filles mortes, Psychopat et j'en passe).

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories