Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 07:27

Arthur

   Encore un loupage de coche ? Allez, un beau. Un très très beau.

         En 2001, je reçois un coup de fil de Michel D., directeur des Belles Lettres.

         — J’ai un célèbre cinéaste dans mon bureau, m’annonce-t-il de but en blanc. Extrêmement célèbre. Bien plus que Jean Rollin...

         Troublée par son insistance, je réponds : « Ah bon ? » en me demandant où il veut en venir.

         — Ce cinéaste a une idée de livre jeunesse. De la fantasy. Mais comme il n’a pas le temps de l’écrire, nous avons pensé à toi...

         Je décline aussitôt. Primo, la fantasy, c’est pas mon truc. Deuzio, j’en ai ras-le-bol de barboter dans les idées des autres : je viens de me taper vingt-huit épisodes de « L’Instit », ça suffit comme ça. Et surtout, je suis dans une année faste ; mes livres paraissent un peu partout,  c’est à peine si j’assure ma propre production. Je n’ai donc ni l’envie, ni la disponibilité de servir de « nègre » à un cinéaste, si célèbre soit-il.

         — En revanche, ajoutai-je, j’ai parmi mes amis d’excellents écrivains qui ont besoin d’argent...

         Je lui donne deux ou trois numéros de téléphone, et je raccroche, l’âme en paix.

         L’année suivante, sort « Arthur et les Minimoys », signé Luc Besson et Céline Garcia (que je ne connais pas). Ce livre remportera le succès que l’on sait, fera l’objet d’une série adaptée à l’écran et inondera le marché de produits dérivés.

          Le jour où, convoquée à la BNP pour mon découvert, je tomberai sur des affiches d’Arthur devenu entre-temps l’emblème de cette banque, je rirai jaune. 


Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 11/03/2012 19:57

Merci, Cali !

cali rezo 11/03/2012 19:16

je rejoins le 1er commentaire... (:

gudule 10/03/2012 20:18

C'est très possible... Bien que, n'étant qu'exécutante, j'aurais mis mon savoir- faire au service d'une idée qui n'était pas la mienne, comme l'a probablement fait cette auteure. Ce qui,
finalement, n'aurait pas changé grand chose. Et la fantastique promotion dont a bénéficié cette série aurait été la même. Or, nous savons tous que soixante-dix pour cent du succès d'un livre est dû
au travail de promotion qui l'accompagne.

Olympe 10/03/2012 19:03

Bonjour,

Peut être que la série aurait eu moins de succès si c’étais vous qui l'avait écrite, et vous le regretteriez peut être en se moment ! Si ça c'est passé comme ça c'étais peut-être le mieux pour vous
!

Bravo pour vos livres !

Tororo 10/03/2012 16:18

Le baume n'est pas moins utile au cœur que le beurre ne l'est aux épinards: alors je joins ma voix à celle des autres: c'est peut-être pas plus mal comme ça. Et puis... c'était bien vu, de se dire
que ce n'est pas sans risque de barboter trop longtemps dans les idées des autres: à force, c'est corrosif.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories