Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 08:38

                                                                  LE GRAND FLIP

 

         Ce fut au lever du jour, perceptible par la fenêtre où, lentement, les ombres nocturnes se diluaient, qu’un doute horrible me saisit. Le côté gauche de ma bouche était paralysé. J’avais beau essayer de grimacer, de sourire, les muscles de la commissure restaient inertes. Transie jusqu’aux os, je voulus appeler l’infirmière de garde, mais la sonnette avait glissé entre la table de chevet et le lit ; sans lunettes, j’étais incapable de la récupérer. Il me fallut donc attendre que le personnel de service débarque de lui-même, une bonne heure plus tard. Heure que, bien entendu, je mis à profit pour flipper un max. Déjà qu’on m’avait rasé un demi-crâne et que la chimio allait se charger du reste ; si, en plus, j’étais défigurée…

         L’arrivée d’une stagiaire m’extirpa, par bonheur, de mon cauchemar éveillé.

         — S’il vous plaît, regardez-moi bien, suppliai-je. Mon visage n’est pas déformé ?

         Elle m’assura que non. Méfiante, je réclamai un miroir ; comme il n’y en avait pas, elle me photographia avec son téléphone. Bien que je ne pusse apercevoir qu’une vague forme sur l’écran, ce geste complaisant me rassura quelque peu. Ce qui ne m’empêcha pas de guetter les visites sur des charbons ardents.

         Castor et Olivier, accourus aussitôt qu’on leur donna le feu vert,  confirmèrent : hormis le gros pansement qui m’enturbannait (et sur lequel les infirmières, par facétie, avaient enfilé une sorte de chapeau de shtroumpf en coton bleu), j’avais ma tête habituelle. J’en profitai pour refuser la pompe à morphine : je préférais douiller physiquement que moralement.  Tout compte fait, c’était plus supportable…

 

http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/28//13112804021516601911772571.jpg

 

                         

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 26/11/2013 11:01

Excellent titre. Je regrette de ne pas l'avoir trouvé moi-même...

Flore 26/11/2013 09:31

En matière de titre, j'aurais bien vu aussi "Que le grand flip me floppe"...
Effectivement les matins descente de lit, ça met de bonne humeur pour la journée ! Enfin, surtout les récits par les autres :) . Merci Castor !

Ceci dit, j'ai passé quelques nuits à essayer de ne pas tomber de mon lit qui penchait du mauvais côté (à savoir du côté où j'allais tomber) et à vouer aux gémonies le marin d'eau douce qui en
était responsable... J'ai peut-être même une photo qui traîne quelque part sur internet...

gudule 26/11/2013 07:03

@ Castor : "Dégringolade avec blâme", ça aussi, ça pourrait être un titre de roman. Sur les déboires professionnels d'un fonctionnaire, genre. Un "Stupeur et tremblements" à la française...

Castor tillon 26/11/2013 00:11

Sans ta Maria, rien ne va. Je suis d'accord.

Ivan 25/11/2013 23:38

Merci, va bene.


J'ai ensuite triste. Je suis venu pour honorer la mémoire de Santa Maria.

Et ceux qui souffrent de la maladie en Russie, toute la volonté de Dieu

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories