Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 08:58

Bon, comme mes Contes à vomir debout sont finis, et que je ne sais plus trop quoi vous raconter, voici un petit texte qui m'a été refusé par tous les éditeurs (on se demande bien pourquoi, hu hu hu !). Allez, je me fais plaisir, je vous le livre tel quel. Considérez qu'il est destiné aux enfants trop bien élevés que vous fûtes, jadis...

 

 

On vous dit toujours :

« Lavez-vous les mains avant de passer à table ! »

Surtout NE LE FAITES PAS !

« Vos mains sont pleines de microbes », affirment vos parents. ILS ONT RAISON.

Mais ce qu’il ne savent pas, c’est que les microbes-des-mains-sales sont une espèce en voie de disparition. Et qu’en lavant vos mains, vous participez au massacre.

De plus, ce sont des microbes très sympathiques : ILS MANGENT LES ALIMENTS QUE VOUS N’AIMEZ PAS.

Vous a-t-on servi des endives (amères), du chou-fleur (ramollo), de la betterave rouge qui a le goût de pourri ? Discrètement, les microbes-des-mains-sales se glissent dans votre assiette et dévorent ces horreurs sans en laisser une miette.

Et qui félicite-t-on, à la fin du repas ?

VOUS.

(En revanche, rassurez-vous : les microbes-des-mains sales détestent les frites, les pâtes au gruyère, les barres de céréales, les glaces et la charlotte aux fraises.)

 

Alors, un conseil : lorsque votre maman vous OBLIGE à vous laver les mains, faites juste semblant d’obéir, surtout si elle a préparé de très mauvais légumes pour le dîner. VOUS NE LE REGRETTEREZ PAS !

C’était un communiqué du C.S.M.M.S. (Comité pour la sauvegarde des microbes-des-mains-sales)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 05/02/2013 08:53

Je le crains, Nadège, je les crains. Mais comme les déviants sont bienvenus dans ces pages... !

Nadège 05/02/2013 08:47

Mince, j'adore les endives crues et les betteraves depuis que je suis toute petite. Suis-je une dangereuse déviante ?

miraucourt 04/02/2013 20:40

Va savoir ce qu'ils avaient dans leurs assiettes quand ils étaient gamins, les pôvres.

gudule 04/02/2013 19:38

Frileux, le mot est faible. Ceux auxquels je l'ai proposé on pâli, verdi, et se sont mis à claquer des dents en appelant leur mère. Mais j'ai p't'être pas choisi les bons...

miraucourt 04/02/2013 19:05

Je me suis bien marré. Les éditeurs ne seraient-ils pas trop frileux? Ou peut-être que ce sont des mangeurs d'endives?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories