Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 07:41

GRÉGOIRE ENTRE À L’ÉCOLE

 

         Septembre.

—On devrait peut-être mettre Grégoire à la maternelle, suggère Rose. Il a besoin d'amis de son âge.

— D'autant que, sans vouloir te vexer, il devient de plus en plus intenable, ajoute Amir. Un peu de discipline ne lui ferait pas de tort.

L'intéressé, consulté, approuve vigoureusement. Souvent, en promenade, il passe avec sa mère devant la cour de récréation de l'Institut Saint-Joseph, visible à travers le grillage qui la sépare de la rue. À chaque fois, il s'arrête et réclame :

Ze veux zouer 'vec les enfants !

Quand tu seras plus grand, promet Rose.

Or, là, il va sur ses trois ans et demi.

Une chose, cependant, la turlupine : il n'y a, au Liban, que des établissements scolaires confessionnels, et elle est une fervente adepte de l'école laïque — la communale, comme on disait dans son enfance. Que de fois, en ces temps pas si lointains, elle a reproché à ses parents de l'avoir fourrée dans le giron des sœurs ! « Si je veux rentrer un jour au couvent, ça me regarde, déclarait-elle alors. Mais ce n'est pas la peine de m'embrigader contre mon gré. » Et de leur jurer que, jamais, adulte, elle ne commettrait la même erreur.

Aujourd'hui qu'elle se trouve au pied du mur, elle ne peut décemment pas trahir son serment, n'est-ce pas.

— Les prêchi-prêcha, merci bien, explique-t-elle à Amir qui ne comprend pas ses a priori. En plus, c'est une question d'égalité. Des gens se sont battus pour que l'instruction soit la même pour tous, je ne vois pas en foi de quoi certains feraient exception.

Petit rire d'Amir.

Je t'adore quand tu montes sur tes grands chevaux.

Le ton sarcastique n'arrête pas Rose.

— Les élèves du privé méprisent ceux du public, poursuit-elle, sur sa lancée. Je me souviens, gamines, on prétendait qu'ils étaient sales, mal élevés, et le bruit courait même qu'au lieu de se moucher, ils mangeaient leurs crottes de nez… Si, si, ne te marre pas : la malveillance se situait à ce niveau-là.

—Aucun risque que Grégoire sorte ce genre de connerie, en tout cas, signale Amir. Puisqu'ici, des écoles publiques, IL N'Y EN A PAS.   

— D'accord, mais la prière, les cantiques, tous ça, pffff… J'ai pas envie que ces tordus lui remplissent le cerveau de bondieuseries, moi !

On fait quoi, alors, habibté ? On l’inscrit dans un cours coranique ?

Ça clot la discussion.

Mais quelques jours plus tard, Rose revient à la charge, et son mari, sagement, lui propose un marché : ils vont demander audience au directeur de Saint-Joseph, et de cette entrevue dépendra leur décision.

Laissant les enfants aux bons soins de Mona Aoun, les voilà donc tous deux partis bras-dessus bras-dessous.

L'homme qui les reçoit — un Jésuite vêtu en clergyman — est affable et cultivé.

—Soyez sans crainte, nous pratiquons une pédagogie moderne, leur affirme-t-il, lorsqu'ils lui font part de leurs réticences. Il y a de tout, dans nos élèves : des enfants de musulmans, de chrétiens maronites, de Grecs orthodoxes, d'athées,... Nous respectons leurs opinions et faisons en sorte de ne choquer personne.

Touchée par ce discours, Rose demande à voir les classes, faveur qui lui est aussitôt accordée. Elles sont vastes, claires et modernes, si bien qu'au terme de la visite :

Moi, ça me plaît, déclare Amir, et toi ?

Moi aussi.

— Il ne vous reste donc qu'à régler le montant de l'inscription, sourit le directeur.

Dix minutes plus tard, c'est chose faite.

— Tu te rends compte, murmure Rose, qu'on va déjà avoir un fils scolarisé ? C'est une étape, dans notre vie, hein !

Mouais, acquiesce Amir, ça ne nous rajeunit pas.

Puis, devant l'énormité qu'il vient de proférer, il éclate de rire : à eux deux, ils ont à peine quarante ans.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 03/03/2014 15:49

Les grands serments que l'on se fait sont là pour mesurer le changement entre le moment où on les profère et celui où on les profane... Tant qu'on reste fidèle à soi même, les promesses peuvent
évoluer !

Gudule 02/03/2014 09:09

Tororo et Castor, ne me dites pas que vous êtes allés à l'école catholique !

Castor tillon 02/03/2014 00:58

http://nsm08.casimages.com/img/2014/03/02//14030201051616601912026851.gif

Tororo 01/03/2014 23:49

Bougez pas, dès que j'ai fini ma provision de crottes de nez, j'arrive!

Gudule 01/03/2014 17:13

Hi hi, sont-ils gamins !

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories