Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 05:55

 

 

                                 MARY POPPINS

 

         Ainsi, peu à peu, sans s'en rendre compte, Rose finit-elle par laisser la quadragénaire décider de tout à sa place.

        — Écris, je me charge du reste, lui répète celle-ci à longueur de journée.

La tentation est grande ; Rose n'y résiste pas, et, insensiblement, se retrouve prise au piège.

Mais peut-on réellement parler de "piège" ? Durant cette période sans Amir qui devrait figurer parmi les plus pénibles de son existence, elle découvre, ô merveille, les joies de la dépendance. Elle qui redoutait tant la solitude est entourée comme jamais.Vingt-quatre heures sur vingt-quatre, on se préoccupe d'elle, on flatte ses penchants, on la materne. On lui épargne la moindre corvée. On l'encourage à ne faire que ce qu'elle aime…Quoi d'étonnant à ce que, dans ce contexte idéal, son désir d'écrire prenne le pas sur la prudence ? 

Je commence un roman, décrète-t-elle un beau matin.

Bravo ! Tu sais déjà ce que tu vas raconter ?

— Oh, ce ne sont pas les idées qui manquent. Je n'ai que l'embarras du choix.

Mais encore ?

— Ben… en gros, je voudrais me servir de ma propre expérience : une très jeune fille mal dans sa peau se laisse séduire par un vieil artiste et tombe enceinte…

 C'est autobiographique, alors ?

— Au début seulement. Après, l'histoire vire au fantastique. Derrière le masque jovial de l'homme se cache une entité effroyable qu’on va découvrir peu à peu, tu vois ? La face obscure d'un être révélée progressivement, au fil du quotidien… Mais je ne t'en dis pas plus, tu découvriras la suite en temps et en heure. 

— Ça a l'air passionnant, en tout cas. Je veillerai à ce que rien ni personne ne te dérange.

  Mona tient parole : la maison Tadros devient une tour d'ivoire. Rose apprendra plus tard que Rachad est passé à plusieurs reprises mais s'est heurté au refus catégorique de son "cerbère" :

— Votre belle-sœur est en pleine création, on ne peut la distraire sous aucun prétexte.

Vu l'attitude d'Omane, Rachad a mis cela sur le compte des représailles et n'a pas osé insister.

 

                                                                 *

 

Lorsque Rose émerge, après des heures penchée sur sa machine, c'est pour entendre Mona chuchoter à Grégoire :

— Chut, pas de bruit, maman travaille !

Et le petit garçon, si turbulent de nature, répond docilement :

Oui, Nana, sssut.

« Elle me l'a transformé, n'en revient pas Rose. Ma parole, c’est Mary Poppins ! »

Puis elle contemple sa maison, n'y décèle qu'harmonie, ordre et propreté.

« Elle a TOUT transformé… même moi. »

Et pas qu'un peu ! Malgré l'absence de son mari, Rose ne s'est jamais sentie aussi bien.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Pata 17/03/2014 16:03

Eh les z'amis ! Faites l'amour, pas la guerre !

Mais dans ce cas, sortez couverts ;)))

Gudule 16/03/2014 21:43

Tu me l'ôtes de la gorge !

Castor tillon 16/03/2014 20:50

Après ça, on va être à couteaux tirés.

Gudule 16/03/2014 20:40

... et il mange le morceau !

Castor tillon 16/03/2014 20:02

On a les moyens de faire parler Ryko, il se met à table.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories