Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 07:33

 

                          LES SENTIMENTS

 

 

— Tout de même, remarque Mona, ton mari ne s'inquiète pas beaucoup de ton sort.

Sensible à ce qu'elle perçoit comme une critique (or, nul autre qu'elle n'a le droit de critiquer SON Amir !), Rose réagit au quart de tour :

— Pourquoi s'inquiéterait-il ? Il sait que je suis capable de me débrouiller sans lui.

— Il n'a pas peur que quelqu'un profite de son absence pour lui piquer sa petite femme ?

Bien sûr que non, voyons, quelle idée !

Mona se mord les lèvres.

— Les sentiments ne se commandent pas toujours : imagine que tu rencontres quelqu'un qui t'apporte plus que lui…

Elle a un drôle de regard. Intense et fuyant à la fois.

— Ça, aucun couple n'est à l'abri, admet Rose, conciliante. Mais bon, on ne peut pas vraiment dire que je fréquente beaucoup d'hommes, depuis son départ. 

Des hommes, non, souffle Mona. Mais…

   Intriguée par ce "mais" resté en suspens, Rose fronce les sourcils.

Mais quoi ?

Oh, rien, je disais ça comme ça…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Annie GH 19/03/2014 11:20

Hi hi hi !!!

Gudule 19/03/2014 11:19

Oui mais, si cette adulte erre...

Annie GH 17/03/2014 23:54

Entre Amir qui semble si lointain et Mona de plus en plus proche, Rose va devoir vivre une grande aventure : devenir adulte…

Pata 17/03/2014 16:13

Naïve ou candide ?

En tout cas, trop emplie d'innocence pour être laissée seule face à ces manœuvres de couleuvre...

Elle a raison Mona, il devrait s’inquiéter un peu Amir, d'avoir laissé le champ libre à celle dont il se méfiait déjà, avant son départ.
S'il savait !!

Ryko 17/03/2014 13:34

Le supputage est fastoche, Castor.

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories