Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 06:27

Episode 22

  Résumé des chapitres précédents : Afin de sauver l’univers des envahisseurs contenus dans les coucougnes du Petit Prince congelé, Sire Concis vient de l’avaler.

 

         — Bordel à queue, dit le dragon, en se tenant le ventre. Il me pèse sur l’estomac, ce con-là !

         — Bien fait, grogna Ruth Prout. J’espère que vous aurez une chiasse d’enfer.

         À l’évidence, elle n’avait pas apprécié l’intervention musclée de Sire Concis. Zoé, si.

         — Toi aussi, je t’obtiendrai la Légion d’Honneur, mon gros loulou, lui promit-elle.

         Un rôt cataclysmique lui répondit.

         — Cinq ans d’amour pour en arriver là, se morfondait la fermière. Si c’est pas malheureux !

         — Mais... je ne comprends pas, intervint Zoé. Ne souhaitiez-vous pas sa dispartion ?

         — Sa mise hors service, nuance ! Mais je pouvais encore le voir, lui parler... Lui raconter les menus incidents de mes journées... Caresser sa peau réfrigérée... Tandis que maintenant...

         Un sanglot la tétanisa.

         — Je l’aimais toujours, savez-vous.

         Ce poignant aveu bouleversa Sire Concis, qui était un grand sentimental. Prenant les mains de la veuve éplorée, il lui murmura :

         — N’ayez crainte, madame, il continuera à vivre en moi.

         À ces mots, quelque chose bascula en Ruth Prout.         

         — Vous... vous me le jurez ?

         Toute son arrogance avait disparu. Ce n’était plus qu’une amante au cœur broyé, qui avait sacrifié celui qu’elle aimait par sens du Devoir. Une héroïne, en somme. Ou mieux : une sainte.        

         — Oui, je vous le jure, souffla Sire Concis. Sur mon âme et conscience.

         Alors, ils se passa un truc hallucinant. Ces deux êtres que tout séparait échangèrent un regard troublé. Un élan plus fort que la mort, que la rancune, que la haine les projeta l’un contre l’autre. Et ils s’étreignirent follement.

         Qui a prétendu que les saintes n’y touchent ?

(à suivre)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Castor tillon 06/07/2012 22:25

Bien dit ! ça vaut pour les articles suivants.

gudule 06/07/2012 22:09

Moi, de toute façon, j'aime pas ce qui est glacé. les michokos, je trouve qu'on devrait les manger tièdes. mais ça n'engage que moi !

Castor tillon 05/07/2012 21:20

Quand on voit le sort que tu réserves aux Michoko, j'avoue que je ne serais pas plus tenté par les coucougnes. Ou même les foufougnes.

gudule 05/07/2012 20:38

Quoique... des coucougnes glacées !

gudule 05/07/2012 20:38

Faudrait pouvoir le lui demander...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories