Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 07:13

          Episode 56

          Résumé des chapitres précédents : L’idée de Sire Concis d’envoyer le petit Cédric au casse-pipe n’est pas si mauvaise. À conditionde lui donner des compagnons, évidemment ! Mais où les trouver ?

 

         Un sourire de triomphe éclairait le visage de Zoé.

         — L’insémination ! lâcha-t-elle.

         — L’insémination ? répétèrent les deux autres, suspendus à ses lèvres. Quelle insémination ?

         — Sire Concis a bien donné du sperme à la BNS, à une certaine époque, non ? Ne nie pas, Sire Concis, c’est moi-même qui t’ai trait.

         — Moi aussi, dit Ruth Prout. Et pas qu’un peu, mon neveu !

         — Il doit donc y avoir, de par le monde, un certain nombre de femmes qui ont mis au monde des petits cédrics...

         Le dragon se mordillait les lèvres avec perplexité.

         — Pas bête, admit-il, pas bête du tout. Le problème, c’est où, et comment les trouver...

         — Internet, dit Ruth Prout.

         Ça tombait sous le sens. Avec un cri de triomphe, tous trois se ruèrent, d’un même élan, vers le PC.

         Bientôt, s’étala sur facebook et twitter cette petite annonce : « Recherchons bébés géants ailés pour sauver le monde. Vite, nom d’une pipe, ça urge ! »

         Ils attendirent huit jours, l’espoir au cœur.

         Et ne reçurent pas la moindre réponse.  

         — L’égoïsme humain n’a pas de limites, se morfondait Zoé.

         — Aucun parent digne de ce nom n’expose sa progéniture au danger, expliquait Ruth Prout.

         — A moins qu’ils n’aient cru à un canular, supposait Sire Concis.

         Et pendant ce temps-là, les créatures de mazout se répandaient sur la côte...

                                                                                                                                  (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Gudule 29/08/2012 21:31

Ça, c'est gentil Castor ! Il y a des coups de pied qui ne se perdent pas, et heureusement !

Castor tillon 29/08/2012 19:44

Je ne vois pas de vieille dame, ici. Ou alors ce n'est pas celle que je connais.
Prends ça dans les chevilles !

Castor tillon 29/08/2012 19:41

Ils ne sont pourtant pas durs à trouver, ces ptits Cédrics : il n'y a qu'à repérer les maisons dont le toit se soulève.

Gudule 29/08/2012 14:06

@ Tororo : c'est improvisé, je le jure ! Ecrit comme vous le lisez, en fait : au jour le jour. D'ailleurs, je ne sais pas du tout comment ça va se terminer !
@ Benoît : Dumasette, ça me plaît beaucoup. Stéphane Marsan, de Bragelonne, me comparait lui, à Balzac "en plus rigolote". Vous voulez quoi, les potes ? Que j'aie les chevilles qui enflent ? Je
vous préviens : je refuse catégoriquement d'être une vieille dame à grosses chevilles, c'est vraiment trop moche !

Benoît Barvin 29/08/2012 09:35

Mais les auteurs professionnels sont de grands menteurs devant l'Eternel (qui est très haut). Ils font dans l'urgence, certes, mais avec une logique personnelle qui a à voir avec le "métier", je
crois que c'est comme ça que ça s'appelle. Notre Dumasette (j'adore cette invention, Chère Soeur) est une redoutable professionnelle et elle nous réserve encore de nombreuses et adorables
surprises...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories