Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 07:28

Episode 59

         Résumé des chapitres précédents : Zoé est en route pour le Georges V, où elle espère rencontrer Asia Li-Li, éminente trafiquante d’armes. En souvenir de leurs jeunes années, celle-ci ne refusera sûrement par de l’aider !

 

         En pénétrant dans l’appartement d’Asia, Zoé se demanda franchement où elle était. Il y avait tout le mystère et la fascination de l’Extrême-Orient entre ces quatre murs ! Pénombre, tentures, mobilier, bibelots évoquaient quelque bordel de Macao pour milliardaire. De lourdes senteurs d’opium flottaient dans l’atmosphère, ainsi qu’une musique guyue qui semblait sourdre de nulle part et de partout à la fois.

         Sur un lit couvert de tissus précieux reposait une femme d’une beauté admirable.

         — Asia ? s’exclama Zoé, éblouie. Tu es magnifique !

         Elle gardait en mémoire les étapes successives de sa métamorphose. Moche adolescent, puis jeune fille sans attraits, et enfin femme assez quelconque...

         — Le papillon est enfin sorti de sa chrysalide, répondit Asia d’une voix grave.

         Elle se leva, dans un froissement de soie à faire chavirer un ascète castré.

         — Que me vaut le plaisir de ta visite, ma chère Zoé ?

         Notre héroïne n’y alla pas par quatre chemins.

         — J’ai besoin d’armes.

         — Combien ?

         — Beaucoup.

         — Je viens de recevoir une petite cargaison de missiles taïwanais. Trois cents, ça suffirait ?

         — Ce serait parfait.

         — À têtes nucléaires ?

         — Si possible.

         — Je te les fais livrer chez toi, dans la soirée. Tu habites toujours Barbès ?

         — Non, pour l’instant, je suis dans les Pyrénées.

         — Ça tombe bien, j’ai un dépôt à Lourdes. Je le contacte tout de suite... 

         C’était plus que Zoé n’eût osé l’espérer dans ses rêves les plus fous.

         — Comment te remercier ? murmura-t-elle.

         La belle Asiatique eut un rire en cascade, à la fois rauque, doux et follement sensuel.

         — Tu le demandes, bougresse ?

                                                                                                                             (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Castor tillon 09/09/2012 04:44

Hein ? Trois cents missiles ? A têtes nucléaires ?!?
Elle aurait dû y penser avant la marée noire, ça aurait été plus propre.
A la place d'Asia Li-Li, je lui ferais payer de quoi aller me mettre à l'abri sur la lune.

Ou sur Vénus, tiens.

Gudule 04/09/2012 12:31

@ Benoît : Tiens, c'est comme ça que tu l'écris, "Gu Yue" ? C'est nettement plus joli que comme je l'ai écrit (en phonétique). Sinon... ben un peu d'exotisme est de rigueur, dans un feuilleton, non
?
@ Tororo : même réflexion qu'à Benoît : les délices extrême-orientales conviennent bien à ce genre de connerie... Et tu sauras après-demain comment elle va payer. Ah aaaah, quarante-huit heure sur
des charbons ardents... C'est pas un supplice chinois, ça ?

Tororo 04/09/2012 11:45

Le mystère et la fascination de l’Extrême-Orient maintenant! Zoé nous emmène décidément de surprises en surprises. Et je m'attends à être de nouveau surpris dans le prochain épisode, car... comment
Zoé va-t-elle bien pouvoir s'y prendre pour payer? Déjà qu'elle a une grosse ardoise de couches et de talc...

Benoît Barvin 04/09/2012 08:41

Musique Gu Yue (et, hop, on fait un tour sur Google pour savoir ce que c'est)... "Comment te remercier? Tu me demandes, bougresse..." (raffinement dans le dialogue)... et une description très
moranienne d'un intérieur chinois, un peu également à la sauce Fu Manchu... Que demander de plus? Que ça continue, bien sûr... Merci Soeur Gudule!

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories