Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 07:20

Episode 62

          Résumé des chapitres précédents : Aïe aïe aïe, voilà la population qui s’en mêle, maintenant. Une colonne de villageois furieux déboule à Maldonjon pour en chasser les bébés combattants.

 

         Par bonheur, quand la troupe hurlante envahit le château, il était vide. Sire Concis, chevauché par Zoé et Ruth Prout, s’était envolé vers la côte, suivi par les poupons armés de leurs missiles.

         Déçus mais non découragés, les assaillants mirent les lieux à sac avant d’y bouter le feu. S’ensuivit l’un des incendies les plus dévastateurs qu’ait connu la région depuis des siècles. Poussées par le vent d’autan, les flammes ravagèrent des centaines d’hectares de forêt ; plusieurs villages et villes de moyenne importances furent rayés de la carte, et, toutes les cultures ayant été détruites, le département fut déclaré sinistré. L’Etat dédommagea grassement les victimes tandis que, dans un magnifique élan de solidarité, des quêtes s’organisaient au niveau national — dont le fameux Craméthon, qui rapporta plusieurs millions d’euros. Comme quoi, une action xénophobe bien menée, au bon moment, ça peut rapporter plus que de gagner au Loto !

         Mais que cet apparté ne nous fasse pas oublier l’essentiel : la lutte contre les descendants du Petit Prince. Reprenons donc gaiement le fil de notre récit.

         Un radieux soleil pointait à l’horizon quand nos héros atteignirent Slip-les-Bains.

         — Mon dieu, souffla Zoé, quelle désolation ! 

         La petite station balnéaire, jadis riante, était déserte. Pas âme qui vive dans les rues. Juste un silence de mort, quelques papiers gras poussés par le vent le long de la digue et l’écho du ressac sonnant comme le glas. 

         Abandonnant son escadrille qui folâtrait dans les nuages, Sire Concis atterrit. Et, posant sur le sol ses deux passagères frissonnantes :

         — Nous voici au royaume de la mort, dit-il d’une voix lugubre.

 

                                                                                                                                          (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Gudule 10/09/2012 21:13

Ayé, je ronronne... Nous v'là bien, tiens !

Castor tillon 10/09/2012 21:01

Les derniers paragraphes, on se croirait dans un Stephen King... Ou dans un Gudule. Brr. Terrible.

D'ac avec Benoît, j'ai aussi envie de te flagorner un peu, rien que pour t'entendre ronronner.

Gudule 10/09/2012 10:48

Hi hi hi, merci, vil flagorneur ! Je me gargarise de vos compliments, m'en badigeonne, m'y immerge, y nageote avec volupté. Belle journée en perspective !

Benoît Barvin 10/09/2012 08:40

Alors là... Chapeau! Cramethon... Fallait oser. C'est ce que nous aimons - je me fais l'interprète de tous vos fans, Chère Soeur -, cette capacité que vous avez à rebondir comme un aimable ludion,
d'inventer à la va-comme-je-te-pousse les situations les plus invraisemblables qui, par la grâce de l'écriture, sont ensuite inscrites dans le marbre de notre mémoire. Et, surtout, de grâce, ne
venez plus traiter les aventures de Zoé de "connerie". Je n'en suis pas un, à aimer ces aventures, pas plus que vos autres fidèles lecteurs et lectrices. Un peu de respect, quand même!

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories