Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 07:06

Episode 72

         Résumé des chapitres précédents : Coup de théâtre : le pipi de bébé vient à bout de la pollution vivante. Enfin, Sire Concis l’affirme. Mais peut-on faire confiance à un dragon ?

         — Tu déconnes, répéta Zoé.

         — Non, non, je te jure : partout où la « pluie » les a atteints, les extraterrestres se sont dissous. Il ne reste d’eux que des flaques noirâtres, sans aucun signe de vie. Et les rescapés se carapatent avec des glapissements de chiens battus...         

         Un double regard incrédule accueillit l’invraisemblable histoire.

         — Tu... tu es sûr ? bredouilla Ruth.

         — Qu’est-ce que t’as fumé ? ajouta Zoé.

         Une telle incrédulité de la part de ses partenaires, c’était plutôt vexant pour le dragon. 

         — Grimpez sur mon dos, siffla-t-il.

         Nos deux héroïnes ne se firent pas prier, si bien que l’instant d’après, elles sillonnaient le firmament.

         — Là ! dit Sire Concis, en leur indiquant une route couverte de goudron fondu. Et là, ajouta-t-il.

         Il pointait le doigt vers une autre portion de la même route, où ce goudron était agité de spasmes pathétiques, puis, plus loin encore, se sauvait à toutes jambes. En terrain sec, je précise.

         — Nom d’un chien ! s’exclama Zoé.

         — Bigre de bougre ! fit Ruth en écho.

         — Vous me croyez, maintenant ? grinça Sire Concis.

         Et d’une voix forte, il ajouta, en direction du ciel :

         — A mon commandement... virez les couche !

         Aussitôt, l’on vit descendre des nuages, telle une neige gigantesque, des centaines de couches géantes qui s’abattirent mollement sur le paysage. Un suffocant halo d’ammoniaque s’en échappait.

         — Oh, la vaaache ! s’étrangla Zoé, tandis que ses compagnon toussaient à fendre l’âme.

         En dépit de ce léger inconvénient, le dragon prit la tête de ses troupes et, parvenu en vue de la partie vivante de la route goudronnée :

         — Un... deux... trois... Pissez ! ordonna-t-il.  

                                                                                                                             (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

Gudule 30/09/2012 19:41

Mais Benoît, tu sais à quel point ton petit message - le premier, chaque matin - me touche et me fait plaisir ! Te le redire une fois de plus friserait l'indécence !

Benoît Barvin 30/09/2012 19:27

Mais MOI AUSSI j'adore cette très agréable Zoé, y'a pas que Castor, non mais! Et quant à ma théorie, c'est pour faire un peu intello, quand même; pour te faire comprendre que, même écrits au jour
le jour, les z'aventure de Zoé la coquinette peuvent atteindre tous les publics. N'est-ce pas ce que nous espérons tous?

Gudule 30/09/2012 16:37

Hi hi, c'est un véritable plaisir d'écrire pour un tel public, cher Castor !

Castor tillon 30/09/2012 16:27

Gudule, tu plaisantes ? Je m'amuse comme un Pifou.

Castor tillon 30/09/2012 16:23

Dans la saison 2 de "Zoé", encore plus d'aventures exotiques pour les bébés pisseurs avec l'épisode pilote : "A nous, méats !"

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories