Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 08:23

Episode 83

          Résumé des chapitres précédents : Ça va mal pour Zoé. Branquenstein la tient en joue, au bout de son flingue. Va-t-elle subir le même sort que feue Dora Drelin ?

 

         — Allez-y, assassin ! frima Zoé d’un air mauvais. Tirez donc ! Epinglez-moi à votre tableau de chasse !

         Derrière ses grosses lunettes de myope, le docteur Branquenstein ouvrit des yeux ronds.

         — Mais... pourquoi dites-vous ça ? J’ai jamais tué personne, moi !

         — Ben voyons... Et Dora Drelin, alors ? Ce n’est pas vous qui l’avez découpée en morceaux, peut-être ?

         — Jamais de la vie ! Vous vous méprenez tragiquement, mademoiselle. Je suis résurrectologue, moi, pas l’inverse.

         — C’est-à-dire ?

         — Que je tente de faire revivre ceux que les autres ont tués.

         Il avait l’air sincère. Voyant s’effondrer toute sa belle théorie, Zoé fondit en larmes.

         — Ce sont vos nerfs qui lâchent, diagnostiqua le toubib, en déposant son revolver sur le bureau. Asseyez-vous, je vais vous préparer un petit remontant.

         D’une armoire vitrée, il sortit une fiole et deux verres qu’il emplit d’un liquide ambré.

         — Qu’est-ce que c’est ? se méfia Zoé comme il lui tendait le sien.

         — Rien qu’un honnête whisky, rassurez-vous. Je n’ai pas pour habitude d’empoisonner mes visiteuses.

         Avec un reste de méfiance, notre héroïne flaira la boisson, y trempa les lèvres.... puis se l’envoya d’une traite.

         — Holà, c’est du bon !

         — De l’Irlandais, quinze ans d’âge.

         — Puis-je en ravoir un peu ? Ça m’a remise d’aplomb.

         Avec un bon sourire, le docteur Branquenstein lui resservit une rasade.

         — Et à présent, causons, proposa-t-il.

                                                                                                                                   (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 20/10/2012 21:41

Ça, c'est le plus beau compliment qu'on m'ait fait depuis longtemps !

Castor tillon 20/10/2012 21:27

Gudule, tu n'es pas seulement ma soeur en calembours idiots, mais ma mère supérieure !

gudule 20/10/2012 20:49

Avec doigté, bien sûr !

Castor tillon 20/10/2012 20:45

Ouep, ça doigt le faire.

gudule 20/10/2012 20:43

Et ça va se terminer en doigt d'honneur, c't'affaire ! Les doigts dans le nez, bien sûr...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories