Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 07:14

 

Episode 89

        Résumé des chapitres précédents : La semence de Chouchou (enfin, d’Aladdin) est en route pour le Qatar, à bord d’un cargo de la marine marchande. Le harem d’Ibn-el-Zarzour va-t-il donner naissance à des extraterrestres ?

 

         Force fut à Zoé d’expliquer toute l’affaire à Branquenstein. L’incrédulité de ce dernier s’étant dissipée au fil du récit, ils en vinrent à cette imparable conclusion : il fallait faire quelque chose.

          Oui mais quoi ?

         — Je ne peux quand même pas réitérer le coup de la bombe, dit Zoé. D’autant que si le sperme se répand dans la mer, il fécondera à nouveau les poissonnes (méditerranéennes, cette fois) et tout sera à recommencer. Mieux vaut laisser le cargo arriver à bon port et intervenir directement sur place.

         — J’admire votre esprit de synthèse, ma chère, approuva Branquenstein. C’est assez rare, chez une femme.

         Les traits de Zoé se crispèrent. Elle avait ce genre de remarque en horreur. 

         — Et la paire de baffes, c’est rare aussi ? répliqua-t-elle.

         D’un haussement d’épaules, le chirurgien éluda la question. Lui détestait les féministes exacerbées.

         — Personne n’est parfait, marmonna-t-il entre ses dents. Quand partons-nous ?

         — Qui ça, « nous » ?

         — Ben... vous, Chouchou et moi. Vous ne pensez quand même pas que je vais me tourner les pouces pendant que les petits hommes verts envahissent ma planète ?

         C’était le bon sens même.

         — Euh... pensez-vous que Chouchou soit bien indispensable ? objecta néanmoins Zoé.

         — Vous le laisseriez ici sans surveillance, obsédé comme il est ? Au risque qu’il se reproduise en notre absence ?

         — Non, évidemment, mais... 

         — Alors, laissez-moi faire. Je réserve trois places sur le prochain vol pour Doha, et une fois sur place, nous aviserons.

                                                                                                                            (A suivre)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 10/11/2012 07:24

Quel intérêt de se charger d'un bras mort ? Accroché à Chouchou, au moins, il est VIVANT !

Castor tillon 10/11/2012 03:44

En fait, seul le bras de Chouchou présente un quelconque intérêt. Pourquoi ne pas couper le reste, et le laisser à la maison ?

gudule 01/11/2012 08:44

Wahou, Benoît, c'est beau ce que tu as écrit là. Je ne sais pas d'où tu tiens tes informations, mais j'ai foutrement envie de t'en emprunter quelques-unes, pour les épisodes suivants. Les femmes
voilées qui fument le cigare en cachette (et pourquoi pas la pipe ?), j'adore !

Benoît Barvin 01/11/2012 08:37

Aaah, Doha... Et sa plage au sable infini aux délicieuses croûtes de pétrole, ses femmes voilées qui fument le cigare en cachette, ses courses de chameaux drivés évidemment par des Belles-Mères,
ses travailleurs clandestins qu'on laisse rôtir dans le sable, la tête à l'extérieur, juste parce qu'on y adore "Angélique et le Sultan"... Décidément, Zoé me rend tout chose et exacerbe ma
nostalgie...

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories