Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 08:13

Episode 92

         Résumé des chapitres précédents : Nos trois héros débarquent à Doha afin d’intercepter le cargo transportant la semence de Chouchou, destinée au harem de l’émir Ibn-et-Zarzour.  

         Quand le cargo s’engagea dans le Golfe persique, Zoé le guettait à la jumelle, depuis la fenêtre de sa chambre d’hôtel.

         — Le voilà ! annonça-t-elle à Branquenstein, qui vernissait minutieusement les ongles de Dora.

         Délaissant ses délicates occupations, le resurrectologue se joignit à elle et ils suivirent tous deux la progression du bâtiment dans les eaux territoriales qataries.

         — Oh, regardez ! dit tout à coup Zoé, en passant les jumelles au médecin.

          Un semi-remorque rempli de militaires en armes venait de faire irruption sur le quai de déchargement.

         — Ne seraient-ce pas les hommes de l’émir, chargés de réceptionner la marchandise ?

         — Ça m’en a tout l’air.

         — Il faut les empêcher d’en prendre livraison !

         Joignant le geste à la parole, Zoé se rua dehors, suive de près par ses deux compagnons.

         Lorsqu’ils parvinrent à leur tour sur le quai, les occupants du camion —  une demi-douzaine d’hommes en treillis et keffieh, brandissant des kalachnikov — avaient délaissé leur véhicule pour surveiller de près les manœuvres du cargo.

         — C’est le moment ou jamais, souffla Zoé à ses complices.

         Et, ni une ni deux, elle sortit une patate de sa poche et la fourra dans le tuyau d’échappement du véhicule. Puis tous trois regagnèrent l’hôtel comme si de rien n’était.

                                                                                                                    (A suivre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 12/11/2012 05:08

5h06 du matin, l'heure des recettes de cuisine délicates. Tu te surpasses, mon cher Castor. Perso, j'opte pour un café au lait. A la tienne !

Castor tillon 12/11/2012 04:53

Dans les années cinquante, il y avait une variante qui consistait à fixer un hareng saur sur la sortie d'échappement: le fumet qui envahissait l'habitacle chassait tout le monde de la voiture. Mais
la patate, c'est bien aussi. Le hareng et les patates ça va bien ensemble.

gudule 08/11/2012 15:02

Intuition d'auteur, camarade !

Tororo 07/11/2012 20:05

Aha, tu m'as reconnu!

gudule 07/11/2012 17:20

Tororo Holmès, c'est ton vrai nom, non ?

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories