Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 12:48

Voilà ce que je viens de découvrir, tout à fait par hasard. Ça fait drôle...

http://www.facebook.com/pages/La-Bibliothécaire/199108623439426?sk=info


Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 08:37

... une anthologie de nouvelles sur les fantômes, aux éditions Asgard (Lokomodo), sous la houlette de Peggy Van Peteghem et Thomas Riquet. J'y publie une nouvelle intitulée : "Ce que je veux, c'est tutoyer Victor Hugo".

Ghost stories vol1

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 21:53

Le documentaire de Yvan-Pierre Kaiser et Damien Dupont, qui rend un hommage posthume au cinéaste trop tôt disparu, sera présenté en première mondiale au festival FANTASTICA de Montréal, le 18 juillet 2011. Une projection devrait avoir lieu à Paris dans le cadre de l'Etrange Festival. 

Pour voir la présentation, c'est ici : http://www.dailymotion.com/video/x678fb_jean-rollin-le-reveur-egare-teaser_shortfilms

Une photo du film envoyée par l'auteur, en exclusivité :

jean-rollin-reveur-egare-image-08-rollin

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 21:48

Pour les amateurs de frissons, à partir de 9 ans

La-maison-cannibale Couv LOW

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 19:12

 

                           

                                     FOUTU PERRAULT !

         — C’est sûr qu’au niveau de la symbolique, ça aurait arrangé tout le monde, dit pensivement mémé Georgette. Moi la première...

         — De quoi tu parles, mémé ?

         — De l’affaire DSK, évidemment !

         — Encore ? T’en as pas marre de ressasser ?

         — Je ressasse pas, je fais juste une remarque : que la Justice donne raison à une femme noire, immigrée, pauvre et musulmane contre un Blanc riche, puissant et de surcroît juif, quelle belle leçon d’humanité ! Sûr, si les faits s’étaient avérés exacts, les Etats-Unis devenaient les champions de la démocatie. Vingt siècles d’abus de pouvoir et d’inégalités sociales balayés d’un seul coup, qui dit mieux ?

         — Tu m’étonnes !

         — Il serait peut-être temps de revoir nos clichés, tu ne crois pas ? 

         — C’est-à-dire ?

         — Que le grand responsable de cette gabegie, c’est Charles Perrault.

         — ?

         — Remplace le petit Chaperon rouge par Nafissatou Diallo, le grand méchant loup par Dominique Strauss-Kahn, la chambre 2806 de l’hôtel Sofitel par la maison de Mère-grand, et tu verras, c’est la même histoire. Or, qu’est-ce qui arrive à la fin, hein ?

         — Ben... le loup se met au lit et dit au petit Chaperon rouge : « tire la chevillette et la bobinette cherra ».

         — Mouais, ça c’est ce que prétend la femme de chambre. Et ensuite ?

         — Il la dévore.

         — Puis les braves chasseurs arrivent, le tuent, et lui ouvrent le ventre pour sauver sa victime. Sans imaginer une seule seconde que les rôles aient pu être inversés. Que ce soit le Chaperon qui ait tout manigancé et que le loup soit innocent des crimes dont on l’accuse... Tu vois où je veux en venir ?

         — Parfaitement : il n’a pas bénéficié de la présomption d’innocence.

         — Voilà, t’as tout compris.

         — Heureusement, de nos jours, les grands méchants loups ont des avocats !

         — Certes, quand ils peuvent se les offrir. Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qu’on arrête pour des faits similaires, et qui n’ont pas les moyens financiers d’un Strauss-Kahn. Combien y en a-t-il qui croupissent aujourd’hui dans les prisons zuniennes parce que les jurés croient aux contes de fées ? 

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:08

Peter Falk est mort. Qu'il soit à jamais remercié pour le réconfort qu'il m'a apporté, dans l'un des moments les plus difficiles de ma vie. 

EEB1F635657938E746A2A43C2E7A2

Peter Falk et le comédien Serge Sauvion, sa "voix" française, décédé en 2010

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 12:14

 

 

                                               COUPEZ !

 

         — Tu ne connais pas la dernière ? s’esclaffe mémé Georgette.

         — Quoi, mémé ?

         — Une proposition de loi est sur le point d’être votée à l’Assemblée : avant d’« entrer en politique », faudra d’abord se faire castrer.

         — Tu rigoles ?

         — Oui, jaune. Mais pas tellement, remarque. C’est déjà le cas aux Etats-Unis.

         — Hein ?!

         — Non seulement les zuniens exigent de leurs élus une conduite irréprochable (question cul, s’entend ; pour le reste, ils ont tous les droits), mais bientôt, on traquera jusqu’à leurs pensées les plus intimes. T’as vu ce qui est arrivé à Anthony Weiner, l’élu démocrate de New York ?

         — Euh... Non.

         — Bon mari, bon père, il n’avait qu’un petit vice, bien anodin, ma foi : il passait des photos de son calcif sur twitter. 

         — Hu hu !

         — Ne te marre pas, ça vient de lui retomber méchamment sur le râble. Après avoir nié en vain, le pauvre homme a dû, les larmes aux yeux, faire des aveux publics, du genre : « Je demande pardon à ma femme, à ma famille, à mes collègues, au pays tout entier que j’ai souillé par mes turpitudes ». Si c’est pas de la castration morale, ça qu’est-ce que c’est ?

         — Tu m’étonnes ! On se croirait au Moyen-Âge, pendant l’Inquisition.

         — Y a de ça, oui. Ou dans la Chine de Mao, où l’on était tenu de faire son auto-critique en public avant d’être envoyé dans les camps de rééducation. Et le pire, c’est que les aberrations d’outre Atlantique finissent toujours par nous contaminer.

         — Là, t’exagères. On est quand même moins culs-serrés que les Ricains. Déjà, on ne porte pas plainte pour la moindre connerie.

         — T’inquiète, ça viendra. La victimisation systématique des femmes progresse à grands pas. Quand je pense qu’on s’est battues pour l’égalité... Putain de bordel, c’est pas parce que, pendant des millénaires, les lois ont nié nos droits qu’elles doivent, aujourd’hui, nous surprotéger au détriment du simple bon sens. On sait dire non, quand un mec nous fait des avances. On sait se défendre s’il nous bouscule un peu. Inutile de courir chez les flics : le désir, c’est pas un crime, merde ! Faudrait peut-être qu’on apprenne enfin à vivre ensemble !

         — Cool, mémé, la roue tourne. Peace & love, c’était il y a un demi siècle. Aujourd’hui, les valeurs ont changé.

          — T’as raison, ma grande : voici venu le temps des eunuques armés d’un flingue...

 

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 12:42

Un livre pour les 8-10 ans, où est question de chevaux, de chevaux et encore de chevaux. Pour les inconditionnelles de l'équitation... et les autres aussi, bien sûr ! 

Couv Moi peur des chevaux HD

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 10:38

                                    COLUMBO, AU SECOURS !

 Au risque de passer pour une « complottiste » (comme 57% des français), je me suis amusée à faire la liste de tout ce qui ne colle pas, dans l’affaire DSK. Un embrouillamini de contradictions, d’allégations mensongères et d’affabulations, dues, en grande partie, aux délires de médias qui affirment tout et n’importe quoi. Aucun auteur de polar n’oserait mettre en scène un tel ramassis d’invraisemblances (et je sais de quoi je parle). En tout cas, Columbo ne s’y serait pas laissé prendre - non plus qu’Hercule Poirot, Miss Marple ou Harry Dickson !

 Petit tour d’horizon des foutages de gueule médiatiques.

 - La presse a affirmé que la caméra vidéo de l’étage avait filmé la victime, sortant en état de choc de la chambre de DSK. C’était même présenté comme une preuve à charge. Maintenant, on apprend qu’il n’y a pas de caméra à cet étage, mais uniquement à l'accueil et au premier étage, devant les salles de réunion.

 - La presse a affirmé que la femme de chambre était entrée dans la chambre de DSK avec son pass. Maintenant, on apprend qu’il y avait déjà, à l’intérieur, un garçon d’étage qui débarrassait les reliefs du repas. C‘est cet employé qui l'aurait incitée à faire le ménage. Curieux, non ? Ainsi ce n’est pas une mais DEUX personnes qui ont ignoré la présence de DSK dans la salle de bains. Petite question : il n’y avait pas de vêtements ni de bagages, dans la suite ? Et le bruit de la douche, personne ne l’a entendu ?

 -  Celle qui se fait appeler Ophélia (pseudo éminement romanesque et sensuel) a 32 ans ; ce n’est plus une enfant. Mère de famille divorcée, vivant dans le Bronx et femme de chambre depuis trois ans dans un hôtel de luxe, elle doit en avoir vu des vertes et des pas mûres ! D’autant qu’elle est, semblerait-il, très belle. Les bénis-oui-oui, mâles et femelles, qui pleurnichent sur son sort me semblent d’une naïveté consternante. Personnellement, je pencherais plutôt pour une petite futée, commanditée ou pas, qui a sauté sur l’occasion de sortir de sa condition en encaissant, les doigts dans le nez, quelques dizaines de milliers de dollars. Et ce n’est sûrement pas moi qui lui donnerai tort !

 - En sortant de la suite de DSK, elle aurait dit : « Quelque chose de grave s’est passé ». Ce n’est pas ce qu’on dit quand on s’est faite agresser. On crie, on gueule, on insulte, on rameute les foules. On vitupère : « ce sale connard a essayé de me violer » — surtout les Africaines qui n’ont, en général, pas leur langue dans leur poche. Personnellement, j’en conclus qu’elle jouait assez mal son rôle. C’est peut-être ce qui innocentera DSK.

 - Son frère prend la parole pour affirmer qu’elle ignorait l’identité de son agresseur (qu’elle a formellement reconnu lors de la confrontation). Puis on apprend qu’en réalité, ce n’est pas son frère. Il n’est même pas d’origine Guinéenne, comme elle, mais Ghanéenne. Ce faux-frère nous dit également que, depuis l'affaire, elle est traumatisée. Elle n'en fait pas un peu trop, là ? Rappelons qu'il n'y a pas eu pénétration, mais seulement tentative. DSK aurait essayé de lui baisser son collant. Il aurait essayé par deux fois de lui mettre son zizi en bouche. Sans cogner, semblerait-il. Sans la menacer d'un surin. Sans être "en réunion". Y a-t-il de quoi rester prostrée une semaine après les faits ? Parce que bon, un sexagénaire bedonnant, c'est pas trop difficile de s'en débarrasser, même pour une femme. Une paire de baffes, un bon coup de genou dans les roupettes... Toutes celles (et nous sommes nombreuses) qui se sont retrouvées dans cette situation me comprendront. 

 - DSK venait dans cet hôtel depuis plusieurs années et prenait toujours la même suite. Tous les employés devaient donc le connaître (surtout une femme de chambre en poste depuis trois ans). Et si, comme le dit Bernard Debré « la direction de l’hôtel avait déjà couvert des frasques semblables, par le passé », le personnel devait être au courant. Les employés parlent entre eux. Il paraît qu’en France, « plus aucune journaliste ni femme politique ne voulait se retrouver seule avec lui » (sic), alors, au SOFITEL, il devait en être de même pour les femmes de chambre, non ? J’imagine leurs plaisanteries : « Gaffe, les filles, y a le bouc en rut de la 2806 qui est revenu ! » Or, quand on craint les boucs en rut, on évite d'entrer de manière impromptue dans leur tanière, surtout si on est jeune et jolie. À moins d’avoir une idée derrière la tête, bien entendu. Car le bouc en rut qui occupait une suite à 3000 € avait aussi des couilles en or...

 - Je croyais que dans les SOFITEL, les femmes de chambre travaillaient toujours par équipe de 2.

 - Je croyais que dans les SOFITEL, on s’assurait que l’occupant de la chambre (et a fortiori de la suite à 3000 €) était parti avant de faire le ménage. Personnellement, bien que je n’aie JAMAIS mis l’affichette « do not disturb » sur ma poignée de porte, je n’ai jamais reçu la visite de la femme de chambre, dans la mesure où ma clé était encore accrochée au tableau de la réception - et ça, dans des hôtels bien moins chics que le SOFITEL ! C’est donc une erreur professionnelle. Et là, ils auraient été DEUX à la commettre ? Invraisemblable.

 - Les heures ne concordent pas. On nous a d’abord annoncé que l’agression avait eu lieu à 13h, puis, pour contrer l’alibi du départ à 12h28 et du resto avec sa fille Camille à 12h45, la police avance cette agression d’une heure. La femme de chambre ne sait pas à quelle heure elle a été agressée ? Il n’y a pas de planning de nettoyage des chambres, à l’hôtel SOFITEL ?

 - Pourquoi, dans ce cas, la direction du SOFITEL aurait-elle mis plus d’une heure avant d’avertir la police ?

 - Pourquoi la victime n’a-t-elle pas porté plainte ?  Dans l’espoir d’une entente à l’amiable ?

 - Dans les hôtels de luxe, à New-York ou ailleurs, on prend en compte les petits besoins impromptus des VIP. En cas d'urgence, il suffit d’un coup de téléphone, et une escort girl se pointe dans les dix minutes. Un homme de la trempe de DSK préfère-t-il prendre le risque de violer une bonniche, alors qu’il connaît la loi zunienne, particulièrement sévère envers les délinquants sexuels ? Peut-on être directeur du FMI et manquer de jugeotte à ce point ? Se comporte-t-on en petit loubard de banlieue quand on est l’un des hommes les plus puissants de la planète ?

 - Quand on s’apprête à aller discuter le sort de la Grèce avec Angela Merkel et qu'on est sur la voie de la présidence de la République, est-ce qu’on se risque à violer une femme de chambre ? En éprouve-t-on seulement l'envie ? 

 - Quand, son forfait accompli, on se sauve comme un voleur en oubliant son téléphone portable, appelle-t-on quelques heures plus tard pour qu’on vous le rapporte, en indiquant l’endroit précis où l'on se trouve ? A ce propos, d’ailleurs, les informations sont contradictoires. Il a été dit que, à la demande des policiers, c’était le directeur du SOFITEL qui avait téléphoné DSK sur l'un de ses six autres portables, afin de pouvoir le situer. Mais la version la plus courante est que c’est DSK lui-même qui a appelé le SOFITEL. Le plus minable des truands amateurs ne commettrait pas une erreur aussi grossière ! 

 - Pourquoi la fille de DSK, principal témoin de la défense, ne s’est-elle pas manifestée ? Et si elle l'a fait, ce qui me semble plus que probable, pourquoi les journalistes ne l'ont-ils jamais mentionné ? 

 - Il a été dit dans la presse que les avocats de DSK envisageaient de plaider coupable de « relations sexuelles entre adultes consentants », par stratégie juridique. Mais dans sa lettre de démission au FMI, DSK affirme qu’il nie en bloc tous les chefs d’accusation. Encore une invention de journalistes en mal de copie ?

 Cette liste d’invraisemblances n’est pas exhaustive. Je me ferai un plaisir de la compléter, au fur et à mesure des nouvelles infos. Et j’invite tous les lecteurs de ce blog à jouer avec moi au jeu de « 77 erreurs » !

 

On me signale à l'instant que la première personne à avoir parlé d'Ophélia, «  une charmante employée de 32 ans », est Bernard Debré, dans une interview donnée au Figaro dimanche matin. Le nom a été repris en chœur par les médias, alors que la présumée victime de DSK s'appelle, en réalité, Nafisatou Diallo. Où donc M. Debré est-il allé chercher ce patronyme de demi-mondaine, ainsi que les affirmations (démenties aussitôt par l'hôtel SOFITEL, qui parle de diffamation) selon lesquelles des scandales du même ordre auraient, précédement, été couverts par la direction ?

On me rappelle également que l'arrestation de DSK avait été twittée samedi à 22h59, par Jonathan Pinet, militant UMP, soit 14 minutes seulement après l'événement, qui a eu lieu à l'aéroport JFK. « Un pote aux Etats-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel à New York, il y a une heure », écrit-il. Même si l’heure et le lieu sont inexacts, comment cet internaute était-il au courant ? Cette information erronée a été relayée 23 minutes plus tard par le blog d'Arnaud Dassier, "Atlantico.fr", qui avait lancé, une semaine avant, l'affaire de la Porsche. Bizarre autant qu'étrange, non ? 

 

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:18

Sortie, le 28 mai, pour les Imaginales d'Epinal, la nouvelle anthologie des éditions Malpertuis : "Muséums", dirigée par Christophe Thill. Trente-quatre nouvelles sur ce thème éminemment fantasmatique, par des auteurs, connus ou non, dont j'ai le grand plaisir de faire partie. Si vous voulez en savoir plus, c'est ici : http://www.ed-malpertuis.com/spip.php?article40

La superbe couverture est de Mandy

Démo couv Muséums

Repost 0
Published by Gudule - dans actualité
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories