Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Top articles

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 35

    22 janvier 2012 ( #Mezzé )

    La mariée était en larmes Mon mariage aurait plu à Brassens, j’en suis sûre ! Reportons-nous en 1965, à Beyrouth, Liban. Une jeune fille de dix-neuf ans, nantie d’un lardon illégitime, débarque de sa Belgique natale pour tenter de se refaire une vie,...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 36

    23 janvier 2012 ( #Mezzé )

    Je ne veux pas mourir avec une culotte sale Ne vous y trompez pas : ce n’est pas le titre de l’anecdote qui suit, mais bien celui d’un de mes livres. Ou, du moins, ça aurait dû l’être... Il y a une bonne dizaine d’années, j’avais, donc, écrit un roman...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 37

    24 janvier 2012 ( #Mezzé )

    L’ogresse 1985. Sur les conseils d’une amie écrivaine, j’envoie mon premier roman — choupinettemennt intitulé « Autopsy d’une conne » — à Françoise Verny, alors papesse de l’édition française. Comme je ne connais rien aux milieux littéraires, j’ignore...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 38

    25 janvier 2012 ( #Mezzé )

    11 septembre Le 11 septembre 2001, à 14 h 46, j’étais sur le fauteuil du dentiste, la bouche grande ouverte, une pompe à salive sous la langue. En face de moi, il y avait une télé allumée, destinée à distraire les patients, mais sans le son pour ne pas...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 39

    26 janvier 2012 ( #Mezzé )

    Orgueil et préjugés Avril 1965. Je pars pour le Liban avec mon bébé de vingt jour. — Fais attention à toi, me recommande ma mère en m’emmenant à l’aéroport. Tu vas dans un pays où les femmes sont voilées et les hommes en manque. N’adresse pas la parole...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 40

    27 janvier 2012 ( #Mezzé )

    Gorge profonde Beyrouth, 1966. Le grand cinéaste Youssef Chahine cherche des figurants pour un film dont j’ai oublié le titre, avec en vedette la chanteuse Sabbagh. Notre petite bande de potes est embauchée pour jouer le public d’une boîte de nuit. Le...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 41

    28 janvier 2012 ( #Mezzé )

    Valeur sûre Du classique ? Allez, de l’ultra-classique, il ne faut jamais bouder son plaisir. Mais je vous préviens, ce gag, vous l’avez vu cent fois (à défaut, peut-être, de l’avoir vécu). En 1983, je tombe folle amoureuse d’un très beau jeune homme,...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 42

    29 janvier 2012 ( #Mezzé )

    La bourse ou la vie En 1995, je fais le grand saut. C’est-à-dire que je laisse tomber mon boulot de journaliste pour me lancer à corps perdu dans l’écriture. Mais bon, même si je lutine mon clavier du matin au soir (quand ce n’est pas du soir au matin),...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 43

    30 janvier 2012 ( #Mezzé )

    La dame patronnesse Sur la fin de sa vie, ma mère était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Si cette dégradation de la personnalité est navrante, elle donne parfois lieu à des situations du plus haut comique. Mes parents aimaient les « belles fréquentations...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 44

    31 janvier 2012 ( #Mezzé )

    À poil dans la cage aux lions Lorsque les écrivains pour la jeunesse se retrouvent dans des salons, de quoi parlent-ils ? De leurs interventions scolaires, en général. Pas les bonnes, bien sûr, les catastrophiques. Celles qui leur ont laissé un goût amer...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 45

    01 février 2012 ( #Mezzé )

    La folle maîtresse Ma mère était d’une nature soupçonneuse. Son puritanisme exacerbé lui faisait voir le mal partout. Elle le traquait donc avec pugnacité, surtout dans sa propre maison. À l’époque, je devais avoir neuf ans et mon frère Claude dix-huit....

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 47

    03 février 2012 ( #Mezzé )

    La minute de volupté Allez, une fois n’est pas coutume : aujourd’hui, je ne vous raconterai pas un événement honteux, mais plutôt une revanche follement jubilatoire. En 2000, « J’irai dormir au fond du puits », paru chez Grasset-jeunesse, obtient le Prix...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 48

    04 février 2012 ( #Mezzé )

    Bombe sexuelle L’amour en chaussettes , quel souvenir ! Le projet était parti d’un gag potache entre l’éditeur Thierry Magnier et moi. — J’ai toujours eu envie d’écrire un bouquin de cul pour les gosses, m’étais-je écriée, un jour où nous buvions un coup....

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 49

    05 février 2012 ( #Mezzé )

    La contestataire Mai 1977. Une réunion de travail ordinaire à l’Echo des Savanes, présidée par M., le rédacteur en chef, flanqué de son psy. Dans l’assistance, des dessinateurs(trices), des rédacteurs(trices), un photographe, un philosophe, Alex et moi....

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 50

    06 février 2012 ( #Mezzé )

    Le commissaire et Arthur Rimbaud Mes parents, petits commerçants des faubourgs de Bruxelles, avaient une caravane. C’était leur bol d’air pur, leur maison de campagne. Ils louaient à l’année un emplacement dans un sinistre camping de Waterloo, et qu’il...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 51

    07 février 2012 ( #Mezzé )

    Discrimination positive Quand j’étais en pension à Jupille (voir rubrique 21), je passais les week-ends chez mon oncle et ma tante, au Thier-à-Liège. Un dimanche midi, l’aîné de mes cousins, qui avait fait son service militaire au Congo, invite un copain...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 52

    08 février 2012 ( #Mezzé )

    Gargouille En 1994, Jean Rollin lance la collection Frayeur, au Fleuve noir. Une collection rouge pour vos nuits blanches, selon le slogan en vigueur. Dans la première fournée, il y a mon « Asylum », puis dans la seconde, « Gargouille ». Voyant que je...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 53

    09 février 2012 ( #Mezzé )

    Le polichinelle À dix-sept ans et des poussières, je perds mon innocence dans les bras d’un relieur de trente ans mon aîné. Parce qu’il ressemble à Georges Brassens, eh oui. Et surtout parce qu’il incarne les valeurs opposées à celles de mes parents....

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 54

    10 février 2012 ( #Mezzé )

    La censure et moi, c’est une vieille histoire... En 1989, Claude G., mon éditeur chez Syros, passe à la concurrence — c'est-à-dire qu'il devient directeur de Page Blanche, chez Gallimard. Belle promotion pour lui... et pour moi, puisqu'il me commande...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 55

    11 février 2012 ( #Mezzé )

    Mon âme est une porcherie En 1996, Frayeur s’arrête. Jean Rollin quitte le Fleuve Noir pour les éditions Florent-Massot où il crée la collection « Poche-revolver fantastique ». Après quelques publications (dont l’inoubliable « Je suis venu te dire que...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 57

    13 février 2012 ( #Mezzé )

    La réprouvée Au Thier-à-Liège, nous avions une voisine que personne n’aimait. Elle avait « un genre », comme on disait alors. En gros, elle portait des pantalons, n’allait pas à la messe le dimanche et s’attardait parfois, sur le pas de sa porte, à discuter...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 58

    14 février 2012 ( #Mezzé )

    « Car le monde et les temps changent... » Ma fille, je l’espère, ne m’en voudra pas de révéler cet épisode croquignolet de sa folle jeunesse. J’étais dans un salon du livre pour le week-end, et Sylvain, régisseur sur un film, tournait dans les pays de...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 59

    15 février 2012 ( #Mezzé )

    Mata-Hari Bruxelles, 1964. Je fais des galipetttes avec mon relieur, vous vous souvenez ? Comme il habite à cinq cents mètres de la maison, et a déjà eu des démêlées avec les flics pour détournement de mineures, j’ai intérêt à me méfier. Pas question...

  • GRANDS MOMENTS DE SOLITUDE 213

    29 septembre 2012 ( #Mezzé )

    Baptême A Aubervilliers, toujours. Le théâtre municipal programme Raymond Devos. Nous ne pouvons pas rater ça ! Bien que dans la dèche, nous raclons les fonds de poche pour acheter deux billets. Puis, le soir venu, laissant nos gamins sous la surveillance...

  • ZOÉ BORBORYGME

    30 septembre 2012 ( #Mezzé )

    Episode 72 Résumé des chapitres précédents : Coup de théâtre : le pipi de bébé vient à bout de la pollution vivante. Enfin, Sire Concis l’affirme. Mais peut-on faire confiance à un dragon ? — Tu déconnes, répéta Zoé. — Non, non, je te jure : partout où...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories