Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 06:04

La minute de volupté

   Allez, une fois n’est pas coutume : aujourd’hui, je ne vous raconterai pas un événement honteux, mais plutôt une revanche follement jubilatoire.

         En 2000, « J’irai dormir au fond du puits », paru chez Grasset-jeunesse, obtient le Prix des Incorruptibles, catégorie collège — un prix honnête, celui-là, puisqu’il est décerné par les lecteurs eux-mêmes. Grosse cérémonie, délégations d’élèves venus d’un peu partout avec leurs enseignants, cocktail, discours, applaudissements, etc.

         Soudain, depuis le podium où on me remet ma récompense, qui aperçois-je, parmi la foule ?

         André J.

         Il était, à l’époque, éditeur chez Hachette, et, au départ, c’était pour lui que j’avais écrit ce roman. Roman qui n’avait pas eu l’heur de lui plaire, puisqu’il me l’avait refusé avec une lettre commençant par :  « Gudule, tu m’as beaucoup déçu ». En dénonçant un certain nombre d’actes cruels, commis envers les animaux dans ce qu’on appelle « la France profonde », je me comportais, selon lui, en Parisienne bornée.

         — Imagine ce que vont éprouver les lecteurs dont tu critiques ainsi les traditions ? me dit-il. C’est du racisme anti-province.

         Or, les votants étaient, à quatre-vingt pour cent, des collégiens de zones rurales...

         Pris à partie par des copines auteures, André fut forcé de reconnaître son erreur. Ce qu’il fit, je dois dire, avec beaucoup de fair-play. Mais ce dut être, pour lui, un vrai beau grand moment de solitude...

         Moi, par contre, je flottais sur un petit nuage. S’il y a des instants de jouissance intense, dans ce métier, ce sont ceux-là. Instants trop rares, hélas. Car combien de manuscrits injustement décriés ont droit, ainsi, à une réhabilitation publique ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gudule - dans Mezzé
commenter cet article

commentaires

gudule 10/02/2012 14:58

Merci, Nadège, ça me touche beaucoup. Si tu vas voir mon dernier post, tu pourras constater que cette histoire n'est pas unique, au cours de ma carrière. Je t'embrase.

Nadege 10/02/2012 12:18

Etant en stage dans un CDI justement au moment où le concours commençait, la documentaliste m'avait chargé de gérer son déroulement de A à Y (mon stage s'est achevé avant la clôture, hélas). Je
devais entre autre lire les livres pour rédiger un résumé à entrer dans la base de donnée du CDI différent de la 4e de couverture. J'avais trouvé "J'irai dormir au fond du puits" nettement
au-dessus des autres livres au point que je l'ai relu durant mes pauses bien que je n'aime pas particulièrement la littérature jeunesse. Je vous en avait d'ailleurs parlé au salon du livre de Paris
ou aux Imaginales.

PS : pour moi, vous serez toujours une grande dame et j'espère vous revoir un jour.

gudule 03/02/2012 18:17

Ah ! Que c'est bon de se sentir comprise !

Castor tillon 03/02/2012 18:14

S'il est fair-play, peut-être qu'André a lui aussi un blog où il expose ses grands moments de solitude. Mais je ne te ferai pas d'infidélités : les tiens ont l'air beaucoup plus marrants !
Sur cet opus 47, j'ai bu du petit-lait avec toi.

gudule 03/02/2012 16:28

ou l'inverse

Qui Suis-Je ?

  • : Le blog de Gudule
  • Le blog de Gudule
  • : Gudule, écrivaine pour la jeunesse, surtout, et pour les adultes aussi un peu.
  • Contact

Ma bio et ma bibliographie...

Recherche

Archives

Catégories